Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









(Vidéo) La 25ème édition du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde s’invite au Sénat


Vendredi 24 Mai 2019 modifié le Dimanche 26 Mai 2019 - 19:12




Jeudi soir, le Sénat français a accueilli la présentation de la 25ème édition du « Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde » (14-22 juin 2019). Ce rendez-vous est devenu une "tradition" pour le palais du Luxembourg, comme l’a joliment dit la sénatrice Catherine Dumas, vice-président du groupe d’amitié France-Maroc.

Cette 25ème édition de ce festival prestigieux et de renommée mondiale revêt cette année une "aura particulière". "Elle coïncide avec le 20ème anniversaire de l’intronisation de SM le Roi Mohammed VI ", a souligné le président de la Fondation Esprit de Fès, Abderrafia Zouitene

L’occasion aussi de célébrer le renouveau et la renaissance de la médina de Fès. "Une renaissance exceptionnelle grâce à l'initiative de SM le Roi qui a donné une impulsion décisive pour la restauration totale et complète de cette cité millénaire".

Dans son allocution, l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, a indiqué que le Festival de Fès des Musiques sacrées du monde, qui fête 25 années d’existence, est resté "fidèle à son ADN : promouvoir, par la musique, le dialogue des cultures et des religions ; promouvoir le respect de l’autre et montrer combien la spiritualité nous rapproche et renforce les valeurs de tolérance et d’ouverture".

Pour le Directeur général du Festival de Fès des Musiques sacrées du Monde, Driss Khrouz, le festival de Fès " a montré qu’il correspond à une nécessité mondiale parce qu’il y a à Fès un terreau très propice à la culture et à la réflexion sur la spiritualité", estimant que ce festival "trace son sillage" et "s’inscrit depuis un quart de siècle dans cette question qui au fond, finalement, pose la question de notre humanité".

La vice-présidente du groupe interparlementaire d’amitié France-Maroc, la sénatrice Catherine Dumas, a pour sa part souligné la symbolique de ce festival "qui donne la parole aux axes spirituels à multiples facettes du monde entier".

"La culture et la liberté qu’il implique sont des indicateurs importants du progrès de la démocratie », a-t-elle relevé, ajoutant que « les 20 ans de règne de SM le roi Mohammed VI ont profondément changé le Maroc".

Le directeur artistique du Festival, Alain Weber astimé de son côté que "le Festival des Musiques sacrées de Fès est basé sur un acquis historique". "C’est ce qu’il lui donne ce rayonnement international", a-t-il relevé, rappelant que le Maroc a été le premier pays dans le monde arabo-musulman " à ouvrit cette dimension du dialogue des cultures".

Dans le cadre du Festival , le forum de Fès tiendra ses assises les 15 et 16 juin 2019. Le thème principal de cette 25ème édition- "Fès à la confluence des cultures" – est un "hymne à la culture, à la musique et à la ville de Fès qui porte ce magnifique événement depuis un quart de siècle".

Pour célébrer cette 25ème édition, le Festival de Fès des Musiques sacrées du Monde a fait le choix d'une programmation musicale riche et exceptionnelle.

Elle comprend notamment le World Youth Orchestra, symbole de paix et de dialogue, avec l'ensemble andalou de Fès, Sami Yousuf, un des plus grands chanteurs soufi nommé par le Time Magazine, la grande nuit du Flamenco avec José Merce et Tomatito, Marcel Khalifa, ainsi que des chants et danses rituels des femmes de Cuba.

Au menu figurent également l'Art du Muwashah d'Alep et les chants sacrés de Perse, Carlos Nunez, maître de la cornemuse Gaïta et l'ensemble traditionnel d'Oujda Espagne-Maroc, outre l'ouverture qui sera marquée par une création unique intitulée "Fès, Mémoire du Futur".

Vendredi 24 Mai 2019 - 21:29

Par Atlasinfo




Nouveau commentaire :
Twitter