Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Tunis : création d'un réseau régional des maires du Maghreb et du Sahel pour un développement local partagé


Mercredi 16 Octobre 2019 modifié le Mercredi 16 Octobre 2019 - 15:56




Les Maires et les représentants des villes du Maghreb et du Sahel, réunis lundi et mardi dans le cadre d'une conférence sur les "Villes, mise à l'emploi des jeunes, pour un mieux vivre ensemble en harmonie", se sont mis d'accord de s’organiser en réseau régional durable afin de renforcer leurs capacités d'intervention.

"Les Maires et les représentants des villes du Maghreb et du Sahel ont convenu de s’organiser en réseau régional durable afin de renforcer leurs capacités d'intervention pour assurer un meilleur vivre ensemble en harmonie au service d'un développement économique local partagé", lit-on dans la déclaration finale de cette conférence à laquelle le Maroc était représenté par un grand nombre d'élus locaux des villes de Meknès, Rabat et Casablanca.

Cette plateforme est fondée sur la solidarité active avec un programme axé sur la modernisation des services publics et l’aide à apporter aux populations en matière notamment d’accès à l’eau, à l’assainissement, à l’éducation et à la santé.

Ce réseau, qui proposera des solutions agiles et innovantes capables de s’exonérer des processus lents de planification, pourrait être à l’origine de la création de centres d’écoute et d’aide aux victimes de violences, la mise en œuvre de projets à haute intensité de main-d’œuvre, en lien avec les chambres de commerce, l’ouverture d’écoles pour les entrepreneurs, l’essor d’une agriculture de banlieue et l’appui à l’autonomisation des collectivités locales.

Dans ce sens, la Déclaration de Tunis a souligné l'impératif pour les maires de cette région de partager régulièrement leurs expériences en matière de mise en œuvre d'outils de partenariats entre les différents acteurs locaux.

Les participants à cette conférence internationale, organisée par la municipalité de Tunis en collaboration notamment avec l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), la Fédération nationale des villes tunisiennes (FNVT) et la Chambre de Commerce et d'Industrie de Tunis (CCIT) avec le soutien de la Commission Européenne, se sont engagés de même de faciliter la participation des représentants des chambres de commerce, du secteur privé et des réseaux associatifs à tous les niveaux de prise de décisions concernant le développement local.

Ils ont aussi convenu d’œuvrer pour plus de transparence dans la conduite de leurs actions en faveur d’un meilleur vivre ensemble en harmonie à travers l’insertion des jeunes pour garantir le développement global et solidaire de leurs villes respectives.

Dans cette Déclaration, les maires et les représentants des villes du Maghreb et du Sahel ont appelé à la prise en considération de l’engagement des Maires en faveur du vivre ensemble en harmonie et au soutien à l’implication accrue des villes dans l’élaboration des stratégies soutenant un grand nombre d'initiatives législatives et réglementaires.

Ces initiatives, selon le document, concernent notamment les processus de décentralisation, l'objectif étant de permettre aux collectivités locales d’être plus réactives en disposant de plus d’autonomie pour mettre en œuvre des solutions innovantes en matière d’intégration sociale, particulièrement celle des jeunes, le développement d’un cadre de formation adapté aux acteurs locaux, afin de dynamiser les politiques sociales, économiques et financières des territoires en lien avec la mise en place de stratégies efficaces de concertation et de vivre ensemble en harmonie.

Parmi les thèmes débattus lors de cette rencontre figurent notamment "Les leviers de collaboration Ville-Secteur privé pour un climat dynamique des affaires", "Rôle de la commune et mécanismes d’insertion des nouveaux entrepreneurs", "La démocratie participative : les propositions de la commune/les propositions des chefs d’entreprises" et "Les organismes d’appui qui renforcent l’implication du secteur privé dans les programmes d’amélioration du vivre ensemble mis en place par la commune".

Réunissant deux jours durant, maires, représentants de la société civile, experts, chercheurs, chefs d’entreprise et dirigeants de chambres de commerce et d’industrie, ainsi que des décisionnaires politiques et des institutionnels, cette rencontre a examiné le contexte actuel des espaces maghrébin et sahélien, de leurs liens, de leurs potentialités, afin d’identifier des piliers communs porteurs de coopérations appropriées.

L'objectif, selon les organisateurs, est de favoriser une dynamique de voisinage, de développer les principes d’empathie, de solidarité, de complémentarité entre les villes d’une zone géographique caractérisée à la fois par les richesses qu’elle recèle, sa place dans la stratégie internationale, sa langue et sa culture communes.
Mercredi 16 Octobre 2019 - 15:54





Nouveau commentaire :
Twitter