Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Soudan: Washington salue les progrès dans les négociations entre les militaires et la contestation


Dimanche 7 Juillet 2019 modifié le Dimanche 7 Juillet 2019 - 15:57




Les États-Unis ont salué samedi les progrès réalisés dans les négociations entre les Forces pour la liberté et le changement et le Conseil militaire de transition, au pouvoir au Soudan, soulignant que l’accord conclu vendredi en vue de la formation d'un conseil souverain constitue "un pas important en avant" vers un gouvernement de transition dirigé par des civils.

"Le gouvernement des États-Unis se félicite des progrès réalisés dans les négociations qui, nous l’espérons, déboucheront sur la mise en place d’un gouvernement de transition dirigé par des civils qui soit largement acceptable pour le peuple soudanais", a déclaré dans un communiqué la porte-parole du département d’Etat Morgan Ortagus, en félicitant les médiateurs de l’Union africaine et de l’Éthiopie pour leurs efforts soutenus.

"L'accord conclu entre les Forces pour la liberté et le changement et le Conseil militaire de transition en vue de la création d'un conseil souverain constitue un pas en avant important", a-t-elle souligné, ajoutant que Washington "attend avec intérêt la reprise immédiate de l’accès à Internet, la mise en place de la nouvelle législature, la reddition des comptes concernant la répression violente des manifestations pacifiques et des progrès accomplis en vue d’élections libres et équitables".

Selon la porte-parole, l’Envoyé spécial américain pour le Soudan, Don Booth, continuera d’appuyer le processus de médiation mené par l’Union africaine et l’Éthiopie et retournera bientôt dans la région

Le conseil militaire qui dirige le Soudan et l'Alliance pour la liberté et le changement (ALC) "se sont mis d'accord" pour une direction "alternée" de cette instance qui va diriger une période de transition d'environ trois ans, a annoncé vendredi le médiateur de l'Union africaine (UA), Mohamed El-Hacen Lebatt.

"Les deux parties se sont mis d'accord sur l'instauration d'un conseil souverain avec une alternance entre les militaires et les civils, pour une période de trois ans ou un peu plus", selon la même source.
Dimanche 7 Juillet 2019 - 00:12

Atlasinfo (avec AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter