Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Signature à Vienne d'un mémorandum d’entente entre le Maroc et le Burkina Faso dans le domaine de la sûreté radiologique


Mercredi 18 Septembre 2019 modifié le Mercredi 18 Septembre 2019 - 22:55




le directeur de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques, El Khammar Mrabit
le directeur de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques, El Khammar Mrabit
Un mémorandum d'entente visant à renforcer le partenariat et la coopération dans le domaine de la sûreté radiologique a été signé, mercredi à Vienne, entre le Maroc et le Burkina Faso, en marge de la 63ème Conférence générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Cet accord, paraphé par le directeur de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR), El Khammar Mrabit, et le directeur général de l’Autorité nationale de radioprotection et de sûreté nucléaire du Burkina Faso, Martial Zoungrana, s’inscrit dans le cadre de la mise en place par l’AMSSNuR d’un réseau africain pour le développement de la coopération et l’échange d’informations. M. Mrabit a souligné à cette occasion que ce troisième accord du genre, conclu avec le Burkina Faso, confirme la volonté et l’engagement du Maroc à travers l’AMSSNuR à contribuer au développement de la coopération Sud-Sud et tripartite en Afrique dans le domaine de la sécurité et de la sûreté nucléaires et radiologiques.

L’Agence apportera en vertu de cet accord un soutien technique et initiera un partage d’expérience avec son homologue du Burkina Faso notamment par le biais de formations et de visites techniques et scientifiques, a indiqué M. Mrabit.

Notant que cet accord consacre le rôle du Maroc en tant que pays pionnier dans le domaine de la réglementation et de la sûreté nucléaire et radiologique dans la région, M. Mrabit a précisé que ce mémorandum d’entente renforcera la contribution du Royaume dans le cadre des différents programmes de coopération bilatérale et internationale développés en partenariat avec l’AIEA et d’autres organisations internationales.

Il a rappelé dans ce sens la signature de 12 accords avec des pays leaders dans le domaine, tels que l’Espagne, la France, l’Allemagne, la Russie et d’autres pays africains notamment le Rwanda et la Mauritanie dans le but de renforcer la coopération régionale et internationale en matière réglementaire dans la sécurité nucléaire et radiologique.

La cérémonie de signature a été marquée notamment par la présence du secrétaire général du ministère de l’Energie, des mines et du développement durable, Mohamed Ghazali, et de l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Organisations internationales à Vienne, Azzedine Farhane, et de côté burkinabé, du ministre délégué à la Recherche scientifique, Urbain Ibrahim Coulidiati.

La conférence générale de l'AIEA qui se tient du 16 au 20 septembre est l'organe suprême chargé de la formulation et la mise en œuvre des politiques de l'Agence.
Mercredi 18 Septembre 2019 - 17:34





Nouveau commentaire :
Twitter