Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Sept Casques bleus marocains honorés, à titre posthume, au siège de l'ONU à New York


Vendredi 25 Mai 2018 modifié le Samedi 26 Mai 2018 - 07:59

Sept soldats marocains seront parmi les Casques bleus qui seront honorés à titre posthume, vendredi prochain au siège de l'ONU à New York, par la médaille Dag Hammarskjöld, présentée par le Secrétaire général de cette organisation internationale, Antonio Guterres, lors d’une cérémonie marquant la Journée Internationale des Casques bleus des Nations-Unies.




Il s’agit du Lieutenant Hicham El AOUZI, du Caporal Chef Mohamed EL AZZABI, de l’Adjudant Chef M'Bark Azyz, du Caporal Chef Abdeljalil Ezzaitouni, du Caporal Chef Hicham AMAHRIT, du Caporal Chef Zaid KABOUZ et du Sergent Chef Mohamed AIT SAID, qui ont tous perdu la vie en 2017 alors qu’ils servaient dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), a indiqué l’ONU.

Lors de cette cérémonie, M. Antonio Guterres déposera une couronne pour honorer ceux qui ont perdu leur vie au service de la paix, et officiera une cérémonie pour présenter, à titre posthume, la médaille Dag Hammarskjöld aux 129 militaires, policiers et civils qui ont perdu leur vie dans les opérations de maintien de la paix au cours de 2017, précise la même source.

Le Maroc est le 14ème contributeur en personnel en uniforme aux opérations de maintien de la paix de l'ONU. Il contribue actuellement, avec plus de 1.600 militaires et policiers, aux opérations de paix de l'ONU en République centrafricaine et en République démocratique du Congo.

Samedi dernier, les Nations-Unies avaient rendu un vibrant hommage au Maroc pour sa contribution aux efforts de maintien de la paix de l’ONU ainsi qu’aux casques bleus marocains et leurs familles pour leurs importants services et sacrifices pour la paix et la sécurité mondiale.

Les Nations-Unies avaient ainsi publié pour l’occasion une collection de photos et de posters dans les six langues officielles, en plus du portugais et du Swahili, sous le titre "Merci le Maroc pour votre contribution et sacrifice".

Les Nations-Unies commémoreront aussi, le mardi 29 mai, la Journée internationale des Casques bleus, pour rendre hommage aux plus de 96.000 personnel en uniforme de 124 pays contributeurs en soldats et en policiers servant sous le drapeau bleu, aux côtés de plus de 15.000 membres du personnel civil international et national et près de 1.600 Volontaires de l’ONU.


Sept Casques bleus marocains honorés, à titre posthume, au siège de l'ONU à New York
M. Guterres se rendra ainsi mardi au Mali pour passer cette journée avec les Casques bleus dans ce pays "afin de témoigner ma solidarité à ceux de nos collègues qui font face à de lourdes pertes et à une instabilité extrême".

Cette année marque également le 70e anniversaire de l’établissement du maintien de la paix des Nations Unies, l'entreprise phare de l'Organisation décrite par M. Guterres comme "un investissement efficace en faveur de la paix, de la sécurité et de la prospérité mondiales".

"En ce soixante-dixième anniversaire", souligne le chef de l’ONU dans un message marquant la Journée, "nous exprimons notre reconnaissance au plus d’un million de femmes et d’hommes qui ont servi sous la bannière des Nations-Unies et sauvé d’innombrables vies. Nous rendons hommage aux plus de 3.700 Casques bleus qui ont fait le sacrifice ultime au cours des sept dernières décennies. Nous saluons enfin les 14 missions qui, aujourd’hui, œuvrent 24 heures sur 24 à protéger les populations et à faire avancer la cause de la paix".

Dans un contexte de conflits de plus en plus complexes et de décès de casques bleus en hausse, le Secrétaire général a salué "l’héritage laissé par ceux qui, dans le monde entier, ont placé leur vie sous le signe du service et du sacrifice" tout en exprimant sa détermination à prendre "des mesures en faveur du maintien de la paix, des mesures qui visent à rendre nos opérations plus sûres et plus efficaces dans les conditions difficiles qui prévalent aujourd’hui".

De son côté, Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, a déclaré à cette occasion : "Nos gardiens de la paix hommes et femmes - civils, policiers et militaires - sauvent des vies tous les jours. Aujourd'hui, nous honorons ceux qui ont sacrifié leur vie au service de la paix".

"Leur service et leur sacrifice nous inspirent à travailler plus fort pour soutenir une paix durable dans certains des endroits les plus complexes et les plus difficiles du monde", a-t-il souligné.

"Nous devons la reconnaissance aux hommes et aux femmes courageux qui risquent leur vie tous les jours au service des autres, et nous pleurons avec les familles et les nations de nos collègues tombés", a déclaré, pour sa part, le Secrétaire général de l’ONU pour l'appui aux missions, Atul Khare.

"Mais au-delà de la reconnaissance, nous devons à nos gardiens de la paix tout le soutien que nous pouvons mobiliser pour assurer qu'ils soient bien équipés, bien formés et bien préparés pour remplir leurs missions avec succès", a-t-il insisté.

L'Assemblée générale a établi la Journée Internationale des Casques bleus des Nations-Unies en 2002 pour rendre hommage à tous les hommes et les femmes qui servent dans le maintien de la paix, et pour honorer la mémoire de ceux qui ont perdu leur vie au service de la paix.

L'Assemblée a désigné la journée du 29 mai, date à laquelle la première mission de maintien de la paix des Nations-Unies (l'Organisation des Nations Unies pour la surveillance de la Trêve) a commencé ses opérations au Moyen-Orient en 1948.
Vendredi 25 Mai 2018 - 22:43

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter