Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Russie: deux ministres français à Moscou sur fond de détente prônée par Macron


Lundi 9 Septembre 2019 modifié le Lundi 9 Septembre 2019 - 18:50




Les ministres français des Affaires étrangères et de la Défense, Jean-Yves Le Drian et Florence Parly, sont à Moscou lundi pour des pourparlers avec leurs homologues russes sur fond de détente des relations avec la Russie prônée par le président français Emmanuel Macron.

Les deux ministres retrouvent leurs homologues russes en format "2+2" dans le cadre d'un dialogue intergouvernemental, pour la première fois depuis l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014, qui a replongé le monde dans un parfum de Guerre froide.

"Nous sommes ici pour mettre en place un dialogue franc et exigeant appelé de ses voeux par le président Macron", a déclaré Jean-Yves Le Drian au début de la rencontre entre les ministres.

"Seul cet agenda de confiance, et les résultats concrets qui en découleront, nous permettront d'avancer ensemble vers une nouvelle architecture de confiance et de sécurité en Europe", a-t-il souligné.

"Nous soutenons les initiatives avancées par la France", a déclaré pour sa part le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, assurant qu'un "renforcement de la coopération russo-française sur la scène internationale (...) correspond entièrement à la position du président Poutine et aux intérêts de la Russie".

La dernière réunion sous ce format "2+2" a eu lieu en 2012 à Paris.

Les relations entre l'UE et la Russie, visée depuis 2014 par de lourdes sanctions européennes en raison de son rôle présumé dans le conflit ukrainien et de l'annexion de la Crimée, sont actuellement au plus bas.

Mais Emmanuel Macron, qui a reçu Vladimir Poutine fin août dans sa résidence d'été dans le sud de la France, plaide pour une normalisation des relations avec Moscou, malgré des désaccords sur plusieurs sujets sensibles.

Dimanche, les deux dirigeants se sont entretenus par téléphone, saluant notamment l'échange de 70 prisonniers intervenu la veille entre l'Ukraine et la Russie comme un pas de plus dans les efforts de paix.

A part l'Ukraine, les ministres français doivent évoquer lundi avec leurs homologues russes les crises en Libye et en Syrie, le dossier du nucléaire iranien et les grands enjeux stratégiques, bousculés par la remise en cause des traités sur le contrôle des armements, selon la diplomatie française.
Lundi 9 Septembre 2019 - 14:34

Atlasinfo (Source afp)




Nouveau commentaire :
Twitter