Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Nexans Maroc et Envol Afrique lancent "Nexans Côte d'Ivoire"


Vendredi 9 Novembre 2018 modifié le Samedi 10 Novembre 2018 - 09:15

Le Groupe Nexans, leader mondial du câblage et des équipements électriques, a inauguré, vendredi à Abidjan, sa première usine en Côte d'Ivoire, fruit d'un partenariat entre sa filiale "Nexans Maroc" qui a chapeauté la réalisation du projet et le groupe industriel africain "Envol Afrique".




La cérémonie d'inauguration de cette nouvelle structure, qui a mobilisé environ 15 millions d'euros et permettra la création de 100 emplois directs en 2020, s'est déroulée en présence du vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan, de plusieurs membres du gouvernement ivoirien, de l'ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire, Abdelmalek Kettani outre plusieurs membres du corps diplomatique accrédité à Abidjan.

Nexans Côte d'Ivoire emploie des ingénieurs et techniciens, tous Ivoiriens, qui ont été formés pendant des mois au Maroc. La gestion de la nouvelle usine sera également l'apanage d'un top management marocain.

Erigée dans la nouvelle zone industrielle PK24 à la sortie nord d’Abidjan, l'usine d'une superficie de 32.000 m2 produira des câbles basse et moyenne tension ainsi que des transformateurs pour les marchés du bâtiment résidentiel et du bâtiment tertiaire.

Elle fabriquera également des câbles pour le réseau électrique de distribution et sera la première usine de la région à produire des transformateurs et des postes électriques préfabriqués.

Dans une allocution à cette occasion, l'ambassadeur du Maroc en Côte d'Ivoire a souligné que le Maroc et la Côte d'Ivoire, qui sont liés aujourd'hui par des relations très intenses sur le plan économique, voient l'éventail de leur coopération s'étendre et se diversifier à plusieurs autres domaines, comme c'est le cas aujourd'hui pour le lancement de Nexans Côte d'Ivoire.

A l'heure qu'il est, la coopération maroco-ivoirienne est l'expression archétypale de la coopération sud-sud réussie comme envisagée par SM le Roi Mohammed VI et le président Alassane Ouattara, a soutenu M. Kettani.

Au delà du partenariat bilatéral, a-t-il affirmé, Nexans Côte d'Ivoire présente un bel exemple de la coopération nord-sud-sud, incarnée par ce partenariat tripartite entre le Maroc, la France et la Côte d'Ivoire.

Le diplomate a, par ailleurs, indiqué que le Maroc est très heureux de contribuer à l'élan soutenu de développement que connait la Côte d'Ivoire et qui en fait une locomotive de la croissance de toute l'économie régionale, félicitant au passage les autorités ivoiriennes pour les progrès notables accomplis dans les derniers classements du Doing Business 2019 et de Mo Ibrahim.

De son côté, le directeur général de Nexans Côte d'Ivoire, le Marocain Abdelkarim Alaoui a indiqué qu'à travers cet investissement d'envergure, Nexans entend se rapprocher de ses clients ouest-africains tout en contribuant à la croissance régionale en y apportant l'expertise de ce groupe international et en créant des nouveaux emplois directs et indirects.

Porte d'entrée de la sous-région ouest-africaine, la Côte d'Ivoire est la locomotive de l'économie de l'UEMOA avec une croissance continue du marché des câbles et des transformateurs électriques ces dernières années, a-t-il ajouté, notant que l'installation de l'usine de Nexans Côte d'Ivoire permettra, entre autres, d'accompagner le programme ivoirien d'électrification et de construction résidentielle et tertiaire.

"La présence de Nexans en Côte d’Ivoire permettra à nos clients de disposer de produits de qualité et à proximité, mais également de bénéficier d’un service après-vente fiable et accessible à tout moment", a poursuivi le DG de Nexans Côte d’Ivoire.

Nexans Maroc, qui produit des câbles pour divers secteurs d’activité (télécoms, mines, énergie, automobile, infrastructures portuaires, aérospatial etc.), emploie 800 personnes et a engrangé, fin 2015, 1,7 milliard DH de chiffre d’affaires, soit environ 155 millions d’euros.

Pour sa part, le Groupe Envol regroupe une dizaine de sociétés industrielles en Afrique de l’Ouest. Son portefeuille d’investissement comprend plusieurs secteurs, tels l'Acier, Profilage et Toiture, Aluminium, Chimie (colle industrielle et peinture), emballage, agro-industrie.
Vendredi 9 Novembre 2018 - 22:11

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter