Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Mohammed VI: "Les Marocains libres ne permettront pas aux négativistes, nihilistes et autres marchands d'illusions d'user du prétexte de certains dysfonctionnements pour déprécier ses acquis"


Dimanche 29 Juillet 2018 modifié le Mardi 31 Juillet 2018 - 09:57




Les Marocains libres ne permettront pas aux négativistes, aux nihilistes et autres marchands d'illusions d'user du prétexte de certains dysfonctionnements pour déprécier les acquis et les réalisations engrangés par le Maroc, a averti le roi Mohammed VI dans un discours adressé à la Nation à l’occasion du 19ème anniversaire de son accession au Trône.

"Le patriotisme, quand il est authentique, s'évertue à renforcer l’unité et la solidarité, particulièrement dans les moments difficiles. C’est pourquoi les Marocains libres ne se laissent jamais affecter par les aléas de la vie, pour accablants qu’ils puissent être parfois. Mieux encore, face aux vicissitudes, pour affronter les épreuves et relever les défis, leur foi s’en trouve fortifiée et leur détermination décuplée", a souligné le souverain.

"Je suis persuadé qu’ils ne permettront pas aux négativistes, aux nihilistes et autres marchands d’illusions d’user du prétexte de certains dysfonctionnements, pour attenter à la sécurité et à la stabilité du Maroc ou pour déprécier ses acquis et ses réalisations", a-t-il poursuivi, notant qu'"en définitive, les Marocains ont conscience que c’est la Nation, aussi bien que les citoyens, qui paient toujours le plus lourd tribut au chaos et à la discorde".

Le souverain a relevé que la commémoration de la Fête du Trône est une célébration de la Beia, un pacte scellé entre le Trône et le peuple qui "sera toujours un rempart infranchissable dressé autour du Maroc pour le protéger des manœuvres des ennemis et des menaces de toute espèce".

"La Fête du Trône, dont nous commémorons aujourd’hui le dix-neuvième anniversaire, est la célébration concrète de la Beia (allégeance) qui Me lie à toi. Elle symbolise le Pacte qui nous engage mutuellement à faire preuve d’une fidélité immuable aux constantes et aux symboles sacrés du Maroc et à consentir tous les sacrifices pour préserver son unité et sa stabilité", a dit le souverain, indiquant que "Parce que le Maroc est notre patrie, notre maison commune, il est de notre devoir à tous de le protéger et de concourir à son essor et à son développement".

"Nous continuerons à marcher ensemble et à travailler main dans la main pour aplanir les difficultés conjoncturelles et objectives, et ainsi réunir les conditions favorables à la poursuite des programmes et des projets de développement, générateurs d’emplois et garants d’une vie digne", a-t-il souligné.

Tout en affirmant que "le devenir du Maroc, comme son passé et son présent, relève de notre responsabilité à tous", il a estiméqu’"ensemble, nous avons réalisé bien des choses, dans divers domaines. C’est ensemble encore que nous saurons relever les défis nouveaux et concrétiser les aspirations qui nous tiennent à cœur".

"Face aux développements que connaît notre pays, nous avons plus que jamais besoin de rester attachés à nos valeurs religieuses et nationales immuables. Nous devons aussi avoir constamment présents à l’esprit les sacrifices consentis par nos ancêtres pour que le Maroc reste uni, pleinement souverain et éminemment digne", a dit le roi Mohammed VI.



Dimanche 29 Juillet 2018 - 23:35





Nouveau commentaire :
Twitter