Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Maroc: la justice condamne Mehdi Chafai, surnommé le "médecin des pauvres"


Lundi 6 Août 2018 modifié le Jeudi 9 Août 2018 - 23:10




Maroc: la justice condamne Mehdi Chafai, surnommé le "médecin des pauvres"
Le tribunal de première instance de Tiznit (sud du Maroc) a condamné ce lundi 6 août Mehdi Chafai, surnommé le "médecin des pauvres", à une amende de 30.000 dirhams pour «injures et diffamations sur les réseaux sociaux».

Des dizaines de citoyens sont venus soutenir le jeune chirurgien pédiatre, qui avait dénoncé notamment la corruption, la mauvaise gestion et les conditions déplorables de travail. Ce qui a fortement déplut au directeur de l'hôpital, qui l’avait traduit en conseil de discipline avant de saisir la justice.

«Aujourd’hui, nous menons une guerre contre la mauvaise gouvernance. Cette guerre est morale plus que matérielle», a déclare Chafai après le verdict, ajoutant que le ministre de la Santé est au courant des détails de son conflit avec le directeur de l’hôpital et le délégué régional.

"Ils veulent tous me faire taire pour ne pas dénoncer les problèmes de l’hôpital Hassan 1er à Tiznit», a-t-il dit. «Je défends les droits des Marocains, le droit à la santé principalement. Ce pays n’avancera jamais tant que la corruption mène les règles du jeu. Tant que je serai vivant, je ne me tairai jamais. Je continuerai à défendre les intérêts des enfants et des adultes de ce pays».

Selon nos confrères de Medias24, le ministère de la Santé aurait sanctionné le jeune médecin pour faute professionnelle après que celui-ci a « refusé de soigner un enfant et l'avoir renvoyé vers l'Hôpital régional d'Agadir sans aucune raison ». Il aurait « également publié le dossier médical de l'enfant sur sa page Facebook », violant ainsi le secret médical, souligne le média en ligne.

Lundi 6 Août 2018 - 18:08

Par Samir Amor




Nouveau commentaire :
Twitter