Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Maroc: clôture de la Rencontre mondiale du Soufisme à Madagh


Mercredi 21 Novembre 2018 modifié le Vendredi 23 Novembre 2018 - 07:47




Les participants aux travaux de la 13ème édition de la Rencontre mondiale du Soufisme, clôturée, mardi soir à Madagh (province de Berkane), ont plaidé en faveur de la création d'institutions et centres de recherche scientifique qui travaillent sur le commun universel afin de promouvoir ce riche héritage spirituel et le partager sur les plans régional et international.

Il ont également préconisé l'introduction des valeurs spirituelles du soufisme dans les programmes d'éducation et d’enseignement, de la promotion du dialogue inter-religieux et la diffusion des valeurs de paix et de vivre-ensemble dans le monde.

Le but, selon eux, est «de donner naissance à une génération ouverte d’esprit et imprégnée des valeurs de citoyenneté universelle basées sur le vivre ensemble, la tolérance et la paix, et de corriger les fausses opinions au sujet de cette composante spirituelle de l’Islam».

Dans son intervention, le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), Abdellah Boussouf, a souligné l’impératif de la consécration de ces valeurs qui constituent un besoin humanitaire indispensable et que le soufisme représente le mieux.

Il a également noté que le soufisme est une culture porteuse de valeurs d’ouverture, de coexistence, de donation et d’acceptation de l’autre, faisant remarquer que cette culture offre à l’individu un large horizon où se profilent les valeurs universelles commune à toute l’humanité.

Les participants à cette rencontre académique, qui a réuni plus de 90 chercheurs, universitaires et experts, marocains et étrangers, sous le thème ''La culture soufie et le commun universel : Pour les valeurs du dialogue et du rapprochement'', ont aussi appelé à la création d'un observatoire du comportement religieux, à la création d'une université internationale spécialisée dans le soufisme, les valeurs universelles et le rapprochement des civilisationnelles, et à l’organisation de caravanes des Rencontres mondiales de soufisme au Maroc comme à l’étranger afin de diffuser le message universel du soufisme.

Ils ont également jugé important de mener des études scientifiques et réaliser des thèses doctorales axées sur les thématiques des rencontres et compiler le fruit de ces travaux dans le Livre des rencontres afin qu'il constitue un référentiel scientifique pour toute personne souhaitant approfondir ses recherches dans le domaine de soufisme et des sciences humaines.

Intervenant à cette occasion, le directeur de la Rencontre mondiale du soufisme, Mounir Kadiri Boudchich, a indiqué que le thème retenu cette année n'est pas fortuit et qu'il s'inscrit pleinement dans le contexte actuel qui exige d'accorder un intérêt particulier aux valeurs communes et universelles et de créer des opportunités de dialogue favorisant la paix, la coexistence, l'entente et la fraternité.

Et d'ajouter que ce forum a été l'occasion de contribuer à prévenir les tensions qui emprisonnent le monde et à réduire les causes d’affrontements en remplaçant la culture de la discorde par celle du rapprochement, de l’échange, de l’amour et de tolérance, rappelant dans ce sens l'exemple de l'Andalousie où musulmanes, chrétiens et juifs vivaient ensemble dans une société où la diversité était une source de richesse et d'épanouissement pour tous.

Organisée sous le Haut patronage du roi Mohammed VI par la Tariqa Qadiriya Boutchichiya et la Fondation Moultaqa, en partenariat avec le Centre euro-méditerranéen d’étude de l’Islam actuel (CEMEIA) à l’occasion de l’Aid Al Mawlid Annabaoui, cet événement, qui a pour objectif de faire connaître les vertus du soufisme au public et de révéler la dimension intérieure et spirituelle de l’Islam, témoigne de l’importance que donne la zaouïa qadiriya boutchichiya à une approche scientifique de la dimension éthique de l’Islam, à l’instar d’autres zaouïas soufies du Maroc qui ont traditionnellement œuvré pour une approche prônant un équilibre entre vie spirituelle, scientifique, culturelle et sociale de la société.

En Marge de la Rencontre, la Fondation Moultaqa a organisé la 6éme édition du village solidaire dédiée à l’économie sociale et solidaire, les 4èmes assises de l’écologie musulmane réunissant enseignants, chercheurs, scientifiques et activistes autour d’une question commune, celle de la spiritualité comme réponse à la crise climatique actuelle, en plus de la 2ème édition de l’université citoyenne sous le thème ’’Citoyens et mutations sociales: quels défis et outils pour une citoyenneté positive ?’’.

Les Rencontres Mondiales du Soufisme ont pour objectif de faire connaître les vertus du soufisme au public et de révéler la dimension intérieure et spirituelle de l’Islam, une facette encore trop peu connue.


Mercredi 21 Novembre 2018 - 18:23





Nouveau commentaire :
Twitter