Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Maroc: El Khalfi appelle à une nouvelle génération de recherches académiques sur les migrations


Vendredi 5 Juillet 2019 modifié le Samedi 6 Juillet 2019 - 10:54




Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a appelé, vendredi à Laâyoune, à l'émergence d'"une nouvelle génération" de recherches académiques sur les divers modes et formes de migrations.

"Il importe de mobiliser toutes les compétences pour lancer une nouvelle génération de recherches et d'études académiques et scientifiques sur cette question", a souligné M. El Khalfi, lors de l’ouverture de la quatrième édition du Forum international "Entre deux rives", placée sous le signe ''Migrations: causes et impacts''.

A cet égard, il a mis en avant l’importance de cet effort, compte tenu des grandes mutations que connaît ce phénomène et ses rapports avec les problématiques ayant trait aux droits de l’Homme et au développement, tout incitant à voir la migration comme "une expression de la richesse de l’interaction entre les différents peuples, et non pas un problème".

Il a, en outre, noté que le Maroc a mis en œuvre depuis des années une nouvelle politique nationale à dimension humaine et globale dans le domaine de la migration et de l'asile, rappelant la régularisation de la situation illégale de quelque 50.000 migrants, originaires principalement des pays d'Afrique subsaharienne, qui bénéficient également d'autres services dans les domaines de la santé, de l'éducation, du logement et de l'emploi.

Aujourd’hui, cette politique n’est pas seulement limitée à l’échelle nationale, d’autant plus que le Royaume a d'ores et déjà posé cette question au niveau africain afin de développer un agenda continental dans ce sens, et ce conformément à la vision de SM le Roi Mohammed VI, en qualité de Leader africain sur la question migratoire, a fait observer M. El Khalfi.

Après avoir rappelé que le Conseil du gouvernement a récemment approuvé un projet de loi approuvant l’accord entre le Royaume du Maroc et l’Union Africaine relatif à la mise en place à Rabat d’un Observatoire africain des migrations, le ministre a relevé l'importance de l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières des Nations unies, en décembre 2018 à Marrakech, en présence de plus de 150 pays.

Le Forum international "Entre deux rives" constitue une plateforme idoine pour permettre à une pléiade d'enseignants et de chercheurs marocains, mais aussi en provenance des pays d’Afrique Subsaharienne, d'Amérique Latine et d'Espagne, de contribuer au débat mondial sur la migration, devenue l’une des priorités majeures des gouvernements, des instances et des organisations internationales, a indiqué de son côté le ministre de la Communication et de la Culture, Mohamed Laâraj.

Dans une allocution lue en son nom, le ministre a fait remarquer que ce genre de rencontres aidera les responsables chargés de ce dossier à prendre des décisions pertinentes à la faveur des contributions scientifiques et académiques des experts en la matière, soulignant que la migration demeure un phénomène humain à portée socio-culturelle phare.

Lors de cet événement, qui s’est déroulé en présence notamment du wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, ainsi que de nombreux élus, responsables locaux et acteurs associatifs, les autres intervenants ont jugé nécessaire de développer plusieurs pistes de réflexions qui pourraient constituer une base pour un débat plus approfondi entre des acteurs-clés de la migration sur l’élaboration de politiques durables et réalisables.

Il s’agit aussi de mettre en évidence les enjeux actuels du phénomène migratoire et d’identifier de nouveaux domaines dans lesquels les gouvernements et autres acteurs de la migration devraient s’engager à l’avenir, ont-ils souligné.

Initié par l’association Forum alternatives internationales et l’Université Mohammed V de Rabat, cet évènement a pour objectifs d'offrir aux participants un espace de culture et de savoir ouvert, de promouvoir la diversité culturelle, les valeurs de la démocratie et l'échange culturel entre les participants.

A travers ce forum, les organisateurs aspirent à engager et renforcer la réflexion académique et consolider la collaboration entre les institutions officielles, la société civile, les établissements universitaires et les centres de recherche scientifiques d'Afrique, d'Amérique Latine et d'Europe.
Vendredi 5 Juillet 2019 - 23:59





Nouveau commentaire :
Twitter