Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Marine Le Pen dénonce une "soumission au multiculturalisme" en Europe


Mardi 22 Janvier 2019 modifié le Mardi 22 Janvier 2019 - 11:30




Marine Le Pen dénonce une "soumission au multiculturalisme" en Europe
Marine Le Pen a dénoncé lundi à Genève "une soumission au multiculturalisme qui a échoué partout" en Europe et plaidé pour la défense de "l'héritage de Jérusalem et de Rome, d'Athènes et de Constantinople", à l'approche des élections européennes.

"Nous sommes Européens parce que nous partageons l'héritage de Jérusalem et de Rome, d'Athènes et de Constantinople. Cet héritage nous définit et inscrit nos cultures, diverses, en évolution permanente, à l'intérieur d'une civilisation (...). Nous ne pouvons pas gaspiller cet héritage au nom d'une soumission au multiculturalisme qui a échoué partout", a déclaré la présidente du Rassemblement national lors d'une conférence organisée par la fondation Spinoza à Genève, un déplacement non annoncé à la presse.

"Partout dans le monde, les sociétés multiculturelles sont les plus violentes, les plus criminelles, les plus divisées contre elles-mêmes", a estimé la chef du parti d'extrême droite, selon son discours publié sur le site du RN. Elle a cité à cet égard le Mexique et le Brésil où, selon elle, "le nombre d'homicides est celui de pays en guerre civile".

Selon elle, "l'Union européenne ne sera qu'un moment de confusion et de désordre si elle ne fixe pas sa frontière extérieure. C'est l'une des conditions du bon voisinage stratégique avec ses voisins proches", a-t-elle plaidé, dénonçant des pays qui "introduisent des lois contre le blasphème", "admettent la contrainte du voile pour les femmes, (ou) acceptent la soumission à la Charia d'une partie de leur territoire".

Elle a aussi fustigé "la primauté de l'individualisme radical, de l'économie et du marché, (...) qui va jusqu'au retour de la vente des êtres humains et de l'esclavage, les vrais noms du trafic des migrants qui a lieu autour de la Méditerranée".
Mardi 22 Janvier 2019 - 00:59

Avec afp




Nouveau commentaire :
Twitter