Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









MEDays 2019 : Adoption de la 12-ème Déclaration de Tanger appelant à une réforme inclusive de la gouvernance politique et économique mondiale


Dimanche 17 Novembre 2019 modifié le Lundi 18 Novembre 2019 - 10:32




La 12-ème édition du Forum MEDays, dont les travaux ont été clôturés samedi soir à Tanger, a été marquée par l'adoption de la 12-ème Déclaration de Tanger appelant à une réforme inclusive de la gouvernance politique et économique mondiale pour refléter davantage les réalités géopolitiques du 21ème siècle.

Cette réforme inclusive vise également à permettre aux pays africains d’être représentés à leur juste valeur, compte tenu de leur importance démographique, culturelle et sociale, notamment au Conseil de Sécurité des Nations Unies, indique la Déclaration de Tanger sanctionnant quatre jours de débats et d'ateliers de réflexion sur les enjeux internationaux.

Le document appelle également à une intégration plus poussée de l'Union Africaine et une réforme approfondie de ses mécanismes de financement et des moyens déployés au service des politiques de sécurité, d’industrialisation et de représentation diplomatique commune des Etats membres de l’Organisation des Nations Unies.

S'agissant de l'accord de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), la Déclaration de Tanger souligne l'importance pour les leaders des pays africains de faire du Continent africain un continent de mobilité et d'opportunité par des mesures d’accompagnement de l’application dudit accord, plaidant dans ce sens en faveur de la constitution d'un fonds temporaire de compensation des pertes de droits de douane pour les Etats africains moins développés et à la mise en place d’un pacte de lutte contre l’évasion fiscale des entreprises multinationales.

En termes de cybersécurité, le document préconise la constitution d'une politique continentale africaine en accord avec les principes de la liberté d’expression et les pactes de l’ONU sur les droits civils et politiques, et ce afin de prendre en compte les menaces qui pèsent sur la qualité de l’information.

En outre, le document appelle à la lutte contre les discriminations juridiques et légales à l'égard des femmes, rappelant ainsi que la parité est une condition sine qua none du développement, non seulement en Afrique, mais dans l'ensemble des continents.

Concernant le conflit israélo-palestinien, la Déclaration de Tanger rappelle que la sécurité et la coopération dans la région ne sauraient être assurées dans le long terme sans une solution juste, équilibrée et mutuellement agréée pour deux Etats, un palestinien et un israélien vivant côte à côte dans les frontières de 1967, avec Al Qods comme capitale de la Palestine.

Tenue du 13 au 16 novembre à Tanger, cette édition des MEDays est revenue sur les développements internationaux, notamment les menaces qui pèsent sur la croissance mondiale et le dynamisme du commerce international, mais également sur les défis sécuritaires, les complexités du dialogue politique Nord-Sud et sur les mouvements des sociétés civiles observées dans les pays du Nord et du Sud, débattus et analysés sous l'angle du renforcement des relations Sud-Sud.
Dimanche 17 Novembre 2019 - 21:45





Nouveau commentaire :
Twitter