Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le raid Sahraouiya présenté à Casablanca: Engagement, solidarité et sport au féminin


Jeudi 25 Janvier 2018 modifié le Jeudi 25 Janvier 2018 - 21:22

Narjis Rerhaye (A Rabat)




« La solidarité est d’abord un état d’esprit qui transcende les religions, les nationalités, les frontières. Et l’esprit de la Sahraouya, c’est cela, un événement sportif 100% féminin qui s’appuie sur deux principes : être solidaire pendant l’événement et être au service de la solidarité par le sport ». Leila Ouachi est co-organisatrice, avec Idriss Senoussi, du challenge sportif solidaire au féminin « Sahraouya ». Cette femme de communication et d’influence a l’engagement chevillé au corps. Résultat, ce raid féminin lui ressemble comme une goutte d’eau.

Cette année encore, la 4ème édition de ce raid, placée sous le haut patronage du Roi et qui se tient du 3 au 10 février 2018 à Dakhla au Maroc allie sport et solidarité au féminin.

Des femmes venues du Maroc, d’Afrique( Kenya, Nigéria, Cameroun, Ghanéennes et Afrique du Sud)et de France s’apprêtent à vivre une expérience unique entre mer et désert. Elles vont courir, pédaler, nager, marcher, transpirer, pleurer et rire aux éclats tout en faisant œuvre utile. Un don de soi pour les autres, en direction de belles causes humanitaires. Comme celle de la lutte contre le cancer du sein et pour laquelle va participer, pour la troisième année consécutive, l’association des amis du Ruban rose. C’est aussi derrière cet étendard de la sensibilisation à prévention du cancer du sein que des comédiennes de la troupe ayant joué dans la pièce de théâtre « Bnat Lalla Menana » seront présentes à la Sahraouiya.

Présentée au cours d’une conférence de presse donnée jeudi 25 janvier à Casablanca, la nouvelle édition du raid Sahraouya porte, ont expliqué ses organisateurs, les valeurs de solidarité, de partage et de soutien. Et c’est tout naturellement que cette compétition « apporte son soutien à des actions et à des personnalités œuvrant pour la solidarité et la promotion de la femme ». C’est d’ailleurs une femme de cœur et d’engagement qui, depuis sa première édition, a accepté d’être la marraine de la Sahraouya. Cette année Aicha Ech Chena, la présidente de l’association solidarité féminine, celle qui a toujours su tendre la main aux mères célibataires, n’a pas failli à ce qui est désormais une tradition. Elle ne sera pas seule. une Marraine exceptionnelle a rejoint l’aventure, la française Stéphanie Fugain, présidente de l’association Laurette Fugain. « Madame Fugain est le témoignage d’une femme et d’une mère qui a su transformer sa douleur et sa révolte en une force, une énergie et une volonté mises au service de la recherche contre la leucémie et pour faire changer la connaissance et les comportements au service des dons de vie » fait valoir Mme Ouachi.

« L’esprit de solidarité n’en finit pas de s’ancrer dans ce raid pour les femmes solidaires, engagées, passionnées d’expériences humaines », s’exclame Leila Ouachi. A travers une action de crowfunding solidaire –une nouveauté de la 4ème édition- toutes les participantes auront accès à une plateforme téléphonique pendant 2 heures, en direct de l’hôpital de Dakhla, « pour sensibiliser et obtenir des dons répondant à un objectif immédiat et concret sur le terrain en faveur des habitants de Dakhla ».

Dans les provinces du Sud du Maroc, une communauté de femmes engagées, passionnées, battantes sont prêtes à se dépasser pour porter des causes. « Spirit of solidarity » existe désormais. C’est à Dakhla, au Maroc, qu’il faut se rendre pour le rencontrer.

Jeudi 25 Janvier 2018 - 16:50





Nouveau commentaire :
Twitter