Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le chef de la diplomatie marocaine à Al Qods, une visite hautement symbolique et politique


Mardi 27 Mars 2018 modifié le Mercredi 28 Mars 2018 - 11:40

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, s'est rendu mardi en Cisjordanie via le passage al Karama, et a accompli la prière d'Addohr à la mosquée d'Al Aqsa à Al Qods. cette visite à forte charge symbolique et politique intervient après la décision américaine de déclarer Jérusalem capitale d'Israël.




Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, effectue ce mardi une visite officielle en Palestine, avant de rejoindre la Jordanie.

"C’est une visite menée sur très hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, président du comité Al Qods . Elle vise à transmettre un message de soutien et de solidarité avec la population palestinienne et notamment celle d’Al Qods, dans ce contexte très particulier. Ce déplacement a également permis de relever toute l’action de l’Agence Bayt Mal Al Qods. Une action concrète et très appréciée par les habitants de la ville", a déclaré M. Bourita dans un entretien au portail de la chaîne 2M.

Le message que je transmettrai au nom de SM le Roi, président du Comité Al Qods au président Mahmoud Abbas, c’est ce message de solidarité et de soutien. Le contexte difficile ne doit pas mener à l’impuissance. Aujourd’hui, il y a encore beaucoup de choses à faire sur le plan diplomatique, au niveau politique et surtout sur le terrain", at-t-il poursuivi, soulignant que "C’est toute la philosophie de l’action de SM le Roi à la tête du comité Al Qods. Comment concilier ces 3 piliers : la mobilisation diplomatique, l’action politique et surtout, l’action sur le terrain. Tout le défi aujourd’hui, c’est de préserver l’identité arabo-musulmane palestinienne de la ville sainte."

Nasser Bourita tiendra des consultations politiques avec son homologue palestinien Riyad al-Maliki.

Le ministre marocain devrait ensuite se rendre où il rencontrera le roi Abdallah II ou le chef de la diplomatie jordanienne.

Mardi 27 Mars 2018 - 16:57

par Lilla Taleb




Nouveau commentaire :
Twitter