Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le Maroc et la Corée du Sud déterminés à donner une forte impulsion aux relations bilatérales


Vendredi 21 Décembre 2018 modifié le Dimanche 23 Décembre 2018 - 00:28

Le chef du gouvernement marocain Saâd Dine El Otmani s'est entretenu, jeudi à Rabat, avec le premier ministre de la Corée du Sud, Lee Nak-yeon, en visite officielle au Royaume à la tête d'une délégation de haut niveau composée de membres du gouvernement, responsables et hommes d'affaires.




Le Maroc et la Corée du Sud déterminés à donner une forte impulsion aux relations bilatérales
Cette rencontre a été l'occasion de passer en revue les différents aspects des relations d'amitié et de coopération liant le Maroc et la Corée du Sud, et de saluer l'excellence des relations entre les deux pays depuis l'établissement des relations diplomatiques bilatérales en 1962, indique vendredi un communiqué du Département du chef du gouvernement. Après avoir rappelé que le Maroc a accueilli la première ambassade permanente de la Corée du Sud en Afrique, les deux parties ont mis en avant l'intensité des consultations politiques et diplomatiques entre les deux pays, souligne le communiqué, rappelant que les deux chefs de gouvernement se sont rencontrés à trois reprises en 2018 et que la capitale sud-coréenne a abrité la 7e session de la commission mixte au mois d'octobre.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont affirmé leur détermination à donner une forte impulsion à la coopération bilatérale dans différents domaines, notant que les importantes conventions programmées pour signature et les rencontres prévues entre les acteurs économiques des deux pays ouvriront de nouveaux horizons devant le partenariat maroco-coréen.

Le Premier ministre sud-coréen, qui entreprend une visite officielle au Royaume du 20 au 22 décembre, a exprimé dans ce contexte la volonté de son pays de relever le niveau de coopération avec le Royaume du Maroc, à travers notamment le renforcement du soutien technique, le partage des expertises dans les nouvelles technologies et l'augmentation du nombre des bourses coréennes réservées aux étudiants marocains.

M. Lee Nak-yeon a également salué les efforts déployés par le Maroc, sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI, en vue de favoriser l'accélération industrielle, et a fait part de la disposition de son pays à soutenir ce processus en encourageant les acteurs économiques coréens à accompagner la dynamique industrielle dans le Royaume, et ce dans le cadre de partenariats avec les acteurs économiques marocains.

Pour sa part, M. El Otmani a passé en revue les réalisations accomplies par le Maroc en matière d'amélioration du climat des affaires et de soutien à l'initiative privée, grâce à des réformes qui ont commencé à porter leurs fruits.

Le chef du gouvernement a noté, à ce propos, que le Maroc a pu améliorer son classement dans l'indice Doing Business de la banque mondiale, se situant à la 60e position au niveau international, outre son classement à la 3e place à l'échelle africaine et au 2e rang au niveau de la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA) en termes d'attractivité pour les investissements étrangers.

En outre, les accords de libre-échange conclus par le Maroc avec plusieurs pays du monde font du Royaume une terre d'investissements ouverte sur un marché mondial qui compte près d'un milliard de consommateurs, a ajouté M. El Otmani, cité par le communiqué. Toujours sur le volet économique, les deux parties ont discuté des perspectives de coopération dans plusieurs secteurs prometteurs à l'instar des nouvelles technologies, le développement des énergies renouvelables et le renforcement des capacités des ressources humaines, précise la même source, ajoutant que les deux responsables ont examiné la possibilité de faire bénéficier les pays africains de ce partenariat à travers des programmes de coopération tripartite s'inscrivant dans la politique africaine adoptée par le Maroc.

S'agissant de la question de l'intégrité territoriale du Royaume, le Premier ministre sud-coréen a réitéré le soutien de son pays aux efforts de l'ONU pour parvenir à une solution politique et pacifique à la question du Sahara. A l'issue de ces entretiens, auxquels ont pris part le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique, chargé de l'Investissement, le vice-ministre des Affaires étrangères de la Corée du Sud et les ambassadeurs des deux pays, MM. El Otmani et Nak-yeon ont présidé une réunion de travail élargie à la quelle ont pris part des membres des deux gouvernements.

Cette réunion a été couronnée par la signature de six conventions de partenariat portant notamment sur les domaines de l'enseignement supérieur, la recherche scientifique en matière de construction durable, la formation en industrie automobile, la promotion des investissements et l'échange d'expertises dans le domaine des énergies renouvelables.
Vendredi 21 Décembre 2018 - 23:17

Atlasinfo avec map




Nouveau commentaire :
Twitter