Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Laâyoune-Sakia El Hamra se met à l'heure de l’entreprenariat


Lundi 21 Octobre 2019 modifié le Mardi 22 Octobre 2019 - 00:19

Le coup d’envoi a été donné lundi au Palais des congrès de Laâyoune (Sud du Maroc) à la Semaine de l’entreprise, une manifestation organisée par l’Agence Maroc PME en vue de donner une nouvelle impulsion aux efforts visant la promotion de la compétitivité des petites et moyennes entreprises de la région.




L’objectif de cet événement est d’informer et de sensibiliser les chefs d’entreprises, les porteurs de projets et les auto-entrepreneurs aux programmes d’appui et d’accompagnement, a souligné Brahim Arejdal, directeur de l’Agence, lors de l’ouverture de cette Semaine (21-26 octobre).

A travers une série de rencontres dans les villes de Laâyoune, Boujdour, Smara et Tarfaya, Maroc PME vise aussi, en partenariat avec le Conseil régional et la Chambre de Commerce, d’industrie et des services de Laâyoune-Sakia El Hamra, à inciter les jeunes diplômés à se lancer dans l’auto-entrepreneuriat, a-t-il relevé.

En ligne avec le Plan d’accélération industrielle 2014-2020, l’Agence a mis en place un dispositif d’accompagnement afin de soutenir les entreprises dans leurs efforts de développement et d’amélioration leur productivité et compétitivité, en plus d'un programme de sensibilisation et d’accompagnement des auto-entrepreneurs, a rappelé M. Arejdal.

De son côté, Khlifa Mbarki, vice-président du Conseil régional, a mis l’accent sur le rôle que jouent les PME dans la réalisation du Plan de développement régional (PDR), qui ambitionne à horizon 2021 la réduction du taux de chômage à 9%, la création de 25.000 emplois, et la captation de 6 milliards de dirhams d’investissements privés.

A cet égard, il a fait part de la disposition du Conseil à s’engager davantage en faveur de l’appui à la création des entreprises dans la région à travers la facilitation des procédures administratives et le soutien à l’accès au financement.

Si le Maroc a franchi de grands pas en matière d’appui aux PME, il est grand temps d’alléger le fardeau fiscal et d’adapter l’arsenal juridique et légal aux mutations que connaît le monde des affaires à l’heure de la mondialisation et la révolution numérique, a noté pour sa part le président de la Chambre de commerce, d'industrie et de services de Sakia El Hamra, Sidi Khalil Ould Errachid.

Il a également souligné l’importance de la qualification des ressources humaines des entreprises en favorisant la formation et la formation continue, ajoutant que les PME sont appelées à contribuer activement à l’élaboration et au succès du nouveau modèle de développement.

D’après les organisateurs, la feuille de route de Maroc PME s’appuie sur une proposition de valeur adressée à la PME, la TPE et l’auto-entrepreneur poursuivant un certain nombre d’objectifs majeurs.

Il s’agit de l’amélioration de la compétitivité des TPME et de la création d’emplois moyennant des actions de conseil et d’assistance technique et des soutiens ciblés à l’investissement productif.

S’y ajoute le renforcement de l’écosystème entrepreneurial à travers la promotion du statut de l’auto-entrepreneur et le développement des dispositifs d’accompagnement et des capacités d’intervention des acteurs.
Lundi 21 Octobre 2019 - 17:14





Nouveau commentaire :
Twitter