Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









La France s'oppose au traité de libre échange UE-Mercosur


Vendredi 23 Août 2019 modifié le Samedi 24 Août 2019 - 15:45




Emmanuel Macron (g) et Jair Bolsonaro (d) lors du G20 à Osaka le 28 juin dernier.
Emmanuel Macron (g) et Jair Bolsonaro (d) lors du G20 à Osaka le 28 juin dernier.
Le président Emmanuel Macron a annoncé, vendredi, que la France s'opposait au traité de libre-échange UE-Mercosur, estimant que son homologue brésilien Jair Bolsonaro a "menti" sur ses engagements en faveur de l'environnement.

"Compte tenu de l'attitude du Brésil ces dernières semaines, le président de la république ne peut que constater que le président Bolsonaro lui a menti lors du Sommet (du G20) d'Osaka", a déclaré l'Elysée.

"Les décisions et propos du Brésil ces dernières semaines montrent bien que le président Bolsonaro a décidé de ne pas respecter ses engagements climatiques ni de s'engager en matière de biodiversité. Dans ces conditions, la France s’oppose à l’accord Mercosur en l’état"", a-ajouté la présidence française, citée par les médias du pays.

Jeudi soir, le Chef de l’Etat français avait appelé le G7, qui se réunit samedi à Biarritz, à traiter les incendies en cours en Amazonie comme « une urgence" internationale.

«Notre maison brûle. Littéralement. L’Amazonie, le poumon de notre planète qui produit 20% de notre oxygène, est en feu. C’est une crise internationale. Membres du G7, rendez-vous dans deux jours pour parler de cette urgence », a écrit Emmanuel Macron sur Twitter.

L’Amazonie est touchée depuis plusieurs semaines par des incendies d’une ampleur inédite, favorisés par une sécheresse largement accentuée par la déforestation et la conversion des zones forestières en terres agricoles.

Placé sous le thème de "la lutte contre les inégalités", le G7 à Biarritz doit aborder les grands sujets économiques et géopolitiques mais également l'urgence climatique.
Vendredi 23 Août 2019 - 19:35

Atlasinfo (avec AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter