Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









L'Algérie retire les policiers en faction devant les enceintes diplomatiques françaises


Vendredi 21 Septembre 2018 modifié le Vendredi 21 Septembre 2018 - 10:17




L'Algérie a retiré tous les policiers algériens habituellement en faction devant les enceintes diplomatiques françaises, en réaction à la suppression par Paris des policiers stationnés devant la résidence de l'ambassadeur d'Algérie en France, a indiqué à l'AFP à Alger une source proche du dossier .

Récemment, "la France a supprimé l'effectif policier devant la résidence de l'ambassadeur d'Algérie à Paris", a expliqué à l'AFP cette source. En réponse, "l'Algérie a retiré ses policiers en faction devant toutes les enceintes diplomatiques françaises" dans le pays, à Alger et dans les autres villes où elles disposent de bâtiments diplomatiques, notamment à Oran (400 km à l'ouest d'Alger) et Annaba (600 km à l'est), qui abritent deux consulats.

Le ministère algérien des Affaires étrangères était injoignable jeudi.

Interrogée par l'AFP, l'ambassade de France à Alger s'est refusée à tout commentaire. A Paris, le Quai d'Orsay, également interrogé par l'AFP, n'a ni démenti ni confirmé.

Aucun policier en faction n'était visible jeudi, contrairement à l'habitude, devant l'entrée principale de l'ambassade de France à Alger a constaté un journaliste de l'AFP.

Vendredi 21 Septembre 2018 - 00:58

Atlasinfo (source AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter