Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









France: une baisse d'impôt pour 15 millions de foyers fiscaux dès janvier 2020


Vendredi 26 Avril 2019 modifié le Samedi 27 Avril 2019 - 08:06




Au lendemain des annonces faites par le Président français en réponse à la crise des « gilets jaunes », notamment celles relatives à la réduction de l'impôt sur le revenu, le gouvernement a apporté des précisions au sujet du calendrier et de l'étendu de la mesure.

« La réduction de l'impôt sur le revenu, annoncée par Emmanuel Macron jeudi soir, devrait bénéficier à 15 millions de foyers fiscaux en France », a indiqué, vendredi, le ministre des Finances Bruno Le Maire.

«Ma proposition (au Premier ministre Edouard Philippe) sera qu'environ 15 millions de foyers fiscaux français puissent être touchés, concernés, par cette baisse d'impôt», a expliqué le ministre sur la chaîne télévisée LCI, évoquant notamment un «adoucissement» de l'entrée dans l'impôt sur le revenu qu'il juge actuellement "trop brutale" et "dissuasive" notamment pour les personnes qui reprennent un travail.

De son côté, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a souligné sur RTL que la baisse de l'impôt, annoncée par Emmanuel Macron, entrera en vigueur en janvier 2020, évoquant une réduction d'environ "10%" pour les contribuables concernés.

Il a également indiqué que le gouvernement va soumettre au parlement en octobre une loi de finances, qui prévoira une baisse de l'impôt sur le revenu, ajoutant que cette baisse d'impôts entrera en vigueur "dès le mois de janvier de l'année prochaine".

Selon le ministre, « il appartiendra au Parlement de fixer le montant à partir duquel on fera cette baisse d'impôt". Mais cette baisse d'impôt serait concentrée sur les "classes moyennes", a-t-il précisé.

Le président français Emmanuel Macron a proposé jeudi de réduire "significativement" l'impôt sur le revenu pour répondre à "l'injustice fiscale" dénoncée lors du grand débat lancé en réponse aux revendications des « gilets jaunes », estimant à environ cinq milliards d'euros la baisse qui pourrait entrer en vigueur.
Vendredi 26 Avril 2019 - 11:03

Atlasinfo (avec AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter