Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









France : le gouvernement dévoile un plan pour mieux gérer les ressources hydriques


Lundi 1 Juillet 2019 modifié le Lundi 1 Juillet 2019 - 20:44




France : le gouvernement dévoile un plan pour mieux gérer les ressources hydriques
Le gouvernement français a dévoilé, lundi, son plan pour une meilleure gestion des ressources hydriques appelées à se raréfier en raison du dérèglement climatique.

Composé de 23 mesures, le plan a été présenté par le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, et la secrétaire d'Etat à la transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon. Il sanctionne la deuxième séquence des Assises de l’Eau organisées de novembre 2018 au printemps 2019, consacrée au " grand cycle" de l’eau, plus particulièrement à « l’enjeu de l’adaptation des territoires au dérèglement climatique ».

Ce plan vise à économiser et mieux partager l’eau pour préserver cette ressource vitale. « L’objectif est de baisser les prélèvements d’eau de 10% d’ici 2025 et de 25% en 15 ans », affirme le ministère français de la Transition écologique, en soulignant que tous les usages sont concernés : domestiques, agricoles, industriels.

Les mesures concernent également certains secteurs économiques, notamment celui de la construction, qui verra ses normes environnementales évoluer à partir de 2022.

L'exécutif ambitionne en outre de tripler d'ici à 2025 les volumes d'eau dite non conventionnelle - eaux usées traitées ou eaux de pluie - utilisée pour les usages ne nécessitant pas d'eau potable, comme l'arrosage des espaces verts.

Le plan inclut également des mesures visant à préserver les rivières et à protéger les sites de captage - à partir de nappes phréatiques, de cours d'eau, de lacs ou de retenues - afin de garantir la qualité de l'eau.

Le but est de préparer la France à un avenir dans lequel l'eau sera moins abondante. «L'eau, c'est l'un des combats prioritaires dans l'action écologique», a déclaré à cette occasion le ministre de la Transition écologique, François de Rugy.

« Les conséquences du réchauffement climatique sont d’ores et déjà perceptibles, en particulier sur les ressources en eau à travers les épisodes de sécheresse plus nombreux et plus intenses. Nous devons bien évidemment lutter contre les causes du dérèglement climatique, mais il nous faut aussi lutter contre ses conséquences déjà visibles et travailler dès maintenant à l’adaptation de notre pays à ces nouvelles contraintes. En pratique, cela signifie qu’il faut arrêter de considérer l’eau comme une ressource inépuisable », a-t-il dit le ministre français.

Les Assises de l’eau ont été annoncées par le Président français Emmanuel Macron en novembre 2017. La première séquence de ces Assises, organisée en 2018, avait pour objectif de consulter l'ensemble des élus de France sur les enjeux de réseaux d’eau et d’assainissement. Elle a abouti à 17 mesures pour relancer l’investissement.
Lundi 1 Juillet 2019 - 18:19





Nouveau commentaire :
Twitter