Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Cyclisme - Piste - ChM: Hoy et les Australiennes


Jeudi 25 Mars 2010 modifié le Jeudi 25 Mars 2010 - 23:46

La deuxième journée des Mondiaux de Copenhague a permis à Chris Hoy de décrocher son dixième titre et à l'Australie de briller avec deux nouvelles médailles d'or. Les Français sont eux toujours bredouilles.




Cyclisme - Piste - ChM: Hoy et les Australiennes
Et de dix titres mondiaux pour Chris Hoy! Le Britannique a remporté jeudi l'or en keirin à Copenhague, devant le Malaisien Azizulhasni Awang et l'Allemand Maximilian Levy. Hoy était déjà le champion olympique en titre de la discipline et s'impose pour la troisième fois aux Mondiaux après 2007 et 2008. François Pervis, médaillé d'argent l'année passée derrière Levy, a pris la cinquième place de la finale. Le Français a d'ailleurs pris la tête à trois tours de l'arrivée, avant que Hoy ne produise son effort et remonte son retard. L'Ecossais est parvenu à prendre la tête avant le dernier tour et à emmener le sprint, la position qu'il affectionne.

«J'avais des jambes extraordinaires et je n'en profite pas... C'est du gâchis !, a commenté Pervis. En même temps, ça me rassure pour l'avenir. Le jour où j'arrêterai de faire des bêtises... Aujourd'hui, je ne stressais pas du tout, Hoy présent ou pas. Il ne sera pas ma bête noire. Je n'ai peut-être jamais été aussi en forme et je risque de repartir des Mondiaux sans médaille. Quand je suis passé devant en finale, j'ai essayé de gérer mon effort au maximum. Quand Hoy a attaqué, je me suis dit que j'allais rester dans la roue. Je me faisais déjà mon scénario, et puis j'ai eu un instant de relâchement. Awang a passé l'épaule devant moi. Les trois (Hoy, Awang, Levy) devant avaient plus de vitesse, le temps de me relancer et c'était fini. Alors que c'est tellement rare d'avoir des jambes pareilles... Cette année, Hoy n'est pas exceptionnel, pas imbattable comme il l'était à Pékin. En vitesse, les Français seront à la hauteur.»


Les Aussies au top

Déjà médaillé d'or l'an dernier, l'Américain Taylor Phinney, 19 ans, est lui à nouveau monté sur la plus haute marche du podium de la poursuite. Le jeune prodige a dominé en finale le Néo-Zélandais Jesse Sergent. Phinney, fils de deux médaillés olympiques, a été crédité du temps de 4'16"600. Le bronze est revenu à l'Australien Jack Bobridge, 20 ans, qui a battu le Russe Alexandre Serov. Dans l'épreuve du scratch, c'est le Danois Alex Rasmussen, déjà vainqueur en 2005 à Los Angeles, qui s'est imposé à domicile. Il a devancé le Colombien Juan Esteban Arango et le Japonais Kazuhiro Mori, après 60 tours bouclés à la moyenne de 53,273 km/h. Le tenant du titre, le jeune Français Morgan Kneisky (22 ans), a pris la neuvième place.

Chez les femmes, les deux médailles d'or du jour ont été glanées par des Australiennes. En poursuite par équipes, Ashlee Ankudinoff, Sarah Kent et Josephine Tomic ont dominé la Grande-Bretagne (Wendy Houvenaghel, Elizabeth Armitstead et Joanna Rowsell) de 54 centièmes avec un temps de 3'21"748. Dans le match pour le bronze, les Néo-Zélandaises (Rushlee Buchanan, Lauren Ellis et Alison Shanks) ont battu les Etats-Unis et établi un nouveau record du monde : 3'21"552. En vitesse par équipes, la paire Anna Meares - Kaarle McCulloch a conservé son titre en dominant en finale les Chinoises Gong Jinjie et Lin Junhong, avec un temps de 32"923, soit 27 centièmes de mieux que leurs adversaires. Les Françaises Sandie Clair et Clara Sanchez, quatrièmes des derniers Mondiaux, ont fini cinquièmes.


L'équipe.fr
Jeudi 25 Mars 2010 - 23:41





Nouveau commentaire :
Twitter