Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Carteron: La participation de 49 pays africains au FCM reflète une 'adhésion africaine généralisée' aux politiques du Roi Mohammed VI pour le développement du continent


Dimanche 18 Mars 2018 modifié le Dimanche 18 Mars 2018 - 22:49

La participation de 49 pays africains au Forum Crans Montana (FCM) qui se tient à Dakhla (15-20 mars) reflète une ''adhésion africaine généralisée'' aux politiques mises en œuvre par le Roi Mohammed VI pour le développement du continent, a déclaré, samedi soir à Dakhla, le président d'honneur et fondateur du FCM, Jean-Paul Carteron.




Carteron: La participation de 49 pays africains au FCM reflète une 'adhésion africaine généralisée' aux politiques du Roi Mohammed VI pour le développement du continent
''Cette quatrième édition est tout à fait structurante, vu que 49 pays d'Afrique ont été présents, ce qui démontre une adhésion africaine généralisée par rapport aux politiques qui ont été mise en œuvre par le Souverain en terme de relation bilatérales et de développement économique et social, ainsi qu’au niveau des relations internationales et de l’intégrité du continent'', a indiqué M. Carteron à l’issue de la cérémonie de remise des prix de la Fondation Crans Montana 2018.

M. Carteron a reconnu toutefois que ''s’il manquait quelques pays africains, c’est parce que nous n’avons pas suffisamment bien travaillé, parce que tous les pays doivent être là'', se félicitant de l’enthousiasme et de la spontanéité ayant marqué les travaux du Forum.

Selon lui, les pays participant à cet événement international ''viennent pour appuyer ce que fait le Maroc en Afrique'', faisant observer que Crans Montana est véritablement l’endroit ''idéal'' pour communiquer au niveau de ce genre d’événement, étant donné que la perle du Sud constitue une ''réussite et un symbole très fort de développement non seulement pour l’Afrique, mais également pour tous les pays de la coopération Sud-Sud''.

Le président fondateur du FCM, qui a mis en avant la qualité des invités à cette grande messe, a relevé qu’avec cette édition, ''il y a une page qui se tourne’’, insistant sur la nécessité de continuer dans cette voie.

Le prix du FCM a été attribué cette année au président du Parlement de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Moustapha Cissé Lo, à Mme Debbie Remengesau, Première Dame de la République des Palaos, et à M. Michel Martelly, Ancien Président de la République d’Haïti.
Dimanche 18 Mars 2018 - 10:20





Nouveau commentaire :
Twitter