Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Brexit : Boris Johnson menace d’exclure du parti conservateur les députés qui comptent s’aligner à l'opposition


Lundi 2 Septembre 2019 modifié le Lundi 2 Septembre 2019 - 23:09




Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a menacé d’exclure du parti conservateur les députés qui comptent s’aligner à l'opposition pour empêcher ses plans de sortie de l'Union européenne sans accord, rapportent lundi les médias britanniques.

Les députés britanniques font leur rentrée ce mardi après une courte pause estivale, mais ils ne siégeront que quelques jours avant la prorogation du Parlement la semaine suivante, jusqu'au 14 octobre, soit seulement deux semaines de la date du Brexit, prévue le 31 octobre.

Cette prorogation, annoncée par M. Johnson, la semaine dernière pour présenter un nouveau programme de politique intérieure, a provoqué une vague d'indignation auprès des opposants à un Brexit sans accord, mais aussi d'une bonne partie des Britanniques.

Des milliers de manifestants ont sillonné ce weekend les rues de plusieurs villes britanniques, dont Londres, Liverpool, Manchester et Edimbourg, pour protester contre la décision du Premier ministre, dénonçant "un coup d'Etat".

Selon "The Times", les députés souhaitent légiférer dans l'urgence cette semaine pour demander un nouveau report du Brexit. M. Johnson a donc décidé de dissuader la vingtaine de conservateurs tentés de voter avec l'opposition, en les prévenant qu'ils seront expulsés du parti conservateur et interdits de se présenter comme candidats aux prochaines élections.

Le Parlement britannique est traditionnellement suspendu plusieurs semaines en septembre en raison des conférences annuelles des partis politiques, toutefois, dans le contexte actuel, nombreux députés de l'opposition ainsi que des militants hostiles à un Brexit sans accord estiment que la prorogation du Parlement a pour but d’empêcher les députés de s'opposer à une sortie de l'Union européenne sans accord, le 31 octobre.
Lundi 2 Septembre 2019 - 18:23

Atlasinfo (avec AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter