Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Alger confisque le passeport diplomatique de Nacer Boudiaf pour torpiller sa candidature à la présidentielle de 2019


Samedi 1 Septembre 2018 modifié le Mercredi 5 Septembre 2018 - 12:42




Rien ne sera épargné au fils du président assassiné Mohamed Boudiaf, Nacer Boudiaf, qui a annoncé son intention de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle de 2019.

Selon nos informations, l’inénarrable ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, n’a rien trouvé de mieux que de priver Nacer Boudiaf du passeport diplomatique dont il disposait pour entraver sa mobilité et limiter l’impact de ses activités.

Comme la candidature du fils de l’ancien président assassiné est jugée crédible par nombre d'observateurs, le pouvoir algérien s’emploie à la torpiller méthodiquement pour laisser le champ libre au président Abdelaziz Bouteflika de briguer un 5e mandat consécutif, malgré les fortes inquiétudes sur sa santé.

Depuis un AVC survenu en 2013 qui a fortement impacté sa mobilité et son élocution, la santé du président algérien, 80 ans, est bien fragile et sa capacité à diriger le pays fait l'objet de nombreuses spéculations.

Plusieurs personnalités algériennes appellent à empêcher la candidature de Bouteflika depuis octobre dernier. Elles estiment notamment que le président "très lourdement handicapé", "n’est plus en mesure de diriger" l'Algérie.

De plus, intellectuels, membres de l'opposition et universitaires souhaitent qu'il soit destitué et demandent que soit déclaré son empêchement, conformément à l’article 102 de la Constitution.

Mais tout cela ne semble pas poser problème au premier cercle du président qui ne ménage aucun effort pour empêcher l'émergence d’une alternative crédible à Bouteflika ou pour signifier à tous les candidats sérieux que les jeux sont faits. Circulez, il n'y a rien à ...avoir!
Samedi 1 Septembre 2018 - 19:22

Par Lila Taleb





1.Posté par kherchach le 01/03/2019 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La politique algérienne à l'égard du Maroc n'est pas seulement lamentable. Elle est à la fois absurde, fondamentalement abjecte, complètement ahurissante et dramatiquement pathétique. Le pouvoir algérien s’entête à gaspiller des milliards de dollars dans la contestation éhontée de l’intégrité territoriale du Maroc, pour un résultat jamais réalisable et une cause fantasmée perdue d’avance.

Pourquoi le pouvoir algérien met-il tant hargne dans sa haine viscérale contre les Marocains ?

- Le Maroc entreprend de parachever son intégrité territoriale en organisant la Marche Verte en 1975. L'Algérie de Boumediene est contre !
Pire, elle organise « la marche noire » en déportant 350 000 marocains établit en Algérie depuis plusieurs générations, finance et arme le Polisario, intervient militairement jusqu'à sa défaite à Amgala en 1976.
- Le Maroc entreprend de renforcer ses relations avec le Mali, la côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée. L’Algérie est contre !
- Le Maroc a été élu membre du bureau exécutif du conseil des ministres arabe de la Santé, réuni à Genève en marge de la 67ème assemblée mondiale de la santé, organe décisionnel suprême de l’organisation Mondiale de la Santé (OMS). L’Algérie est contre !
- Le Maroc célèbre la mémoire de Sidi Ahmed Tijani dont le mausolée est à Fès depuis deux siècles. L’Algérie est contre !
- Le Maroc entreprend de dynamiser ses relations avec la Tunisie. L’Algérie est contre !
- Le Maroc accueille le dialogue inter libyen. L’Algérie est contre !
- Le Maroc accueille le forum de Crans Montana. L’Algérie est contre !
- Le Maroc inaugure Noor 1, l'une des plus grandes centrales solaires au monde. L’Algérie ne comprend pas ! L’Algérie est contre !
- Le Maroc lance le TGV. L’Algérie crie à qui veut l’entendre : ce n’est pas les Marocains, ce sont les Algériens qui auraient du l’avoir en premier !
- Le Maroc entreprend de renforcer ses relations avec la Russie, la Chine, les pays du Golf. La diplomatie algérienne lui suit ridiculement partout à la trace !
- Le Maroc demande officiellement sa réintégration à l’Union Africaine et lance le projet d’une nouvelle politique africaine plus pragmatique, à partir d'une coopération Sud-Sud basée sur le principe Gagnant-Gagnant. L’Algérie éructe, l’Algérie peste ! L’Algérie est haineusement contre !
Aujourd’hui ce sont les relations économiques Maroc-UE qui sont visée…

C’est de la pure folie !
Et ils ont l’effronterie de dire qu’ils sont nos frères !

Mais, le Maroc est une vieille Nation qui a le sens de l’équilibre, de la mesure, du bon sens et de la raison. C’est ce qui fait dire à Mohammed BENCHICOU : "En définitive, la paix dans la région ne dépend, tout compte fait, que de la patience marocaine."

Nouveau commentaire :
Twitter