Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








A Toronto, la Princesse Lalla Hasnaa rend hommage aux femmes africaines engagées dans la défense de l'environnement


Vendredi 11 Mai 2018 modifié le Lundi 14 Mai 2018 - 08:21




Le potentiel transformateur du leadership féminin est "un atout majeur dans l'action globale pour le climat", a souligné jeudi à Toronto, la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'Environnement, tout en rendant un hommage appuyé au combat des femmes dans les pays du Sud, en particulier le combat mené par la femme africaine.

"Le potentiel transformateur du leadership féminin est un atout majeur dans l’action globale pour le climat. Les femmes en témoignent chaque jour, par leur engagement, leur persévérance et leurs réalisations sur le terrain. Et je tiens, à cet égard, à rendre un hommage appuyé au combat des femmes dans les pays du Sud, en particulier le combat mené par la femme africaine", a affirmé Son Altesse Royale dans une allocution au "Women’s Forum Canada 2018", qui se tient les 10 et 11 mai sous le thème "Combler le fossé: un appel au G7 pour un progrès inclusif".

Son Altesse Royale a indiqué que "l’action des femmes garantit et maintient la vigilance collective, pour appeler et rappeler que l’engagement des Etats en faveur du climat doit se poursuivre et se concrétiser".

"La voix des femmes doit être entendue. C’est une exigence de justice et d’égalité. C’est aussi un impératif d’efficacité, car l’expérience montre que nul progrès, et moins encore, nul progrès inclusif ou durable, ne peut advenir sans que les femmes en soient acteurs et bénéficiaires", a insisté SAR la Princesse Lalla Hasnaa.

"Il en est ainsi pour ce qui concerne les enjeux de la croissance inclusive et du développement social. Et c’est bien plus vrai encore pour ce qui est lié aux questions lancinantes et complexes, de lutte contre les changements climatiques, de protection des écosystèmes et de garantie d’un droit universel au développement durable", a ajouté Son Altesse Royale.

La Princesse Lalla Hasnaa a précisé, dans ce sens, que les femmes, qui se trouvent au cœur des enjeux liés au climat, à la protection des océans et au développement des énergies propres, peuvent y apporter un regard singulier et des démarches d’action, originales et efficaces, qui font d’elles des acteurs de changement, de premier plan.

Son Altesse Royale a, à cette occasion, exprimé sa pleine adhésion aux valeurs portées par le Women’s Forum et salué l’action et les combats que mènent ses membres afin de faire écouter la parole des femmes, promouvoir leur leadership et réaliser le développement inclusif de nos sociétés.

La Princesse Lalla Hasnaa a, en outre, affirmé que "le Royaume est aujourd’hui engagé dans des chantiers prometteurs et inédits de développement des énergies propres, de protection du littoral et de sauvegarde des écosystèmes fragiles, notamment oasiens".

"Au Maroc, nous avons la chance de construire un cadre légal et institutionnel, de plus en plus favorable à la cause environnementale", a poursuivi la Princesse Lalla Hasnaa, soulignant que "grâce à la volonté de Sa Majesté le Roi, la Constitution de 2011 a consacré le droit à un environnement sain et au développement durable".

"Le Maroc s’est aussi doté d’une Charte nationale avancée dans ces domaines. Et l’intérêt des citoyens pour la question climatique est sans cesse grandissant, notamment depuis la présidence marocaine de la COP22 à Marrakech en 2016", a-t-elle soutenu.

La Princesse Lalla Hasnaa a aussi relevé que son engagement à la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement est un engagement de cœur, un engagement de mère qui accompagne, éveille, sensibilise et éduque.

"Il s’agit d’un travail à très long terme qui nécessite la patience, la persévérance, l’abnégation dont toute mère sait faire preuve pour les siens. Ce n’est donc pas un simple travail de gestion, de programmation, d’organisation, de communication que nous déployons. C’est avant tout un travail de conviction", a dit Son Altesse Royale.

La Princesse Lalla Hasnaa a affirmé également qu’elle mène, à travers la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, un travail d’éducation et de sensibilisation, au service du développement durable et avec pour cible prioritaire les enfants et les jeunes.

"Ce travail d’éducation, de sensibilisation et de transmission, c’est la mission quotidienne d’une mère pour ses enfants. Et c’est notre credo à la Fondation", a ajouté Son Altesse Royale, faisant savoir que l’action de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'Environnement consiste à sensibiliser les jeunes générations au développement durable, depuis le préscolaire jusqu’aux études supérieures.

"Nous le faisons dans des programmes comme Eco-Ecoles, Jeunes Reporters pour l’Environnement, le réseau des universités vertes", a précisé Son Altesse Royale qui a indiqué que "pour mieux convaincre et convertir au développement durable, la fondation a adopté une pédagogie par l’exemple".

La Princesse Lalla Hasnaa d’ajouter que la Fondation mène plusieurs actions afin de montrer aux enfants, sur le terrain, la réalité de la remontée des océans, de la sécheresse, de la désertification, de la pollution urbaine, des déchets, et des menaces sur la biodiversité.

"Nous leur apprenons à trier les déchets dans les Eco-Ecoles, pour qu’ils reproduisent ce geste à la maison. Nous les encourageons à choisir une alimentation plus saine et plus respectueuse de l’environnement, à cultiver leurs légumes dans le potager de l’école, à transformer les déchets organiques en compost pour les fertiliser, à mettre en place une irrigation localisée pour économiser l’eau", a-t-elle dit.

La Princesse Lalla Hasnaa n’a pas manqué d’évoquer le programme "Jeunes Reporters pour l’Environnement", qui permet à des lycéens de s’approprier les problèmes environnementaux, de les analyser, d’enquêter, de prendre position, de défendre et d’agir pour que soit mis fin à la dégradation de leur environnement.

"Dans d’autres programmes, comme la qualité de l’air ou la lutte contre le réchauffement climatique, nous cherchons à créer les conditions de l’échange et du dialogue. Nous favorisons l’émergence de solutions partagées, acceptées : les seules susceptibles de résultats tangibles", a fait constater Son Altesse Royale, notant que la Fondation s’insère dans des initiatives plus larges, comme celles de ses partenaires internationaux, l’UNESCO, l’ONU Environnement, la FAO, l’ISESCO, la FEE, et bien d’autres.

"Nous menons inlassablement notre travail d’éducation et de sensibilisation de tous, enfants, adultes, organisations, société civile, pouvoirs publics. Et nous avons toujours la ferme conviction qu’au bout de l’effort, nous réussirons notre pari", a soutenu SAR la Princesse Lalla Hasnaa.
Vendredi 11 Mai 2018 - 07:53

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter