Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Yémen: la coalition arabe bombarde des positions rebelles à Aden


Mercredi 1 Avril 2015 modifié le Mercredi 1 Avril 2015 - 09:27

L'aviation et la marine de la coalition arabe, conduite par l'Arabie saoudite, ont bombardé tôt mercredi des positions rebelles à Aden (sud), deuxième ville du Yémen, après une nuit de raids contre de nombreux autres objectifs notamment dans la capitale Sanaa.




A Aden, la grande ville du sud du Yémen, les bombardements se sont concentrés sur un complexe de l'administration provinciale à Dar Saad, dont s'étaient emparés les rebelles chiites Houthis dans le nord de la ville, a indiqué à l'AFP un officier resté loyal au président Abd Rabbo Mansour Hadi, réfugié en Arabie saoudite. Il a évoqué de "nombreux morts et blessés" parmi les Houthis, tout en se disant incapable d'avancer un bilan précis.

Le QG de la 5ème Brigade, loyale à l'ex-président Ali Abdallah Saleh allié aux Houthis, a été visé dans le nord d'Aden, ainsi que l'aéroport international, dans le centre-ville, selon la même source.

Les supplétifs de l'armée, fidèles au président Hadi et qu'on appelle "Comités populaires", ont fait prisonniers 26 Houthis pendant des combats dans Aden, a assuré un de leurs chefs.

A Hodeida, quatre civils ont été tués et dix blessés quand une laiterie de cette ville portuaire de l'ouest du Yémen a été touchée dans la nuit, ont indiqué des sources médicales.

Les circonstances exactes de ce bombardement restent inconnues. Certains témoins affirment qu'en ripostant à un raid aérien de la coalition, des militaires pro-Saleh ont touché l'usine. D'autres disent au contraire que la laiterie a été touchée par l'aviation de la coalition.

Six autres civils ont péri dans un raid aérien visant le port de Maydi dans la province de Hajja (nord-ouest), selon des sources médicales.

Ailleurs, l'aviation de la coalition a pris pour cible dans la nuit des camps de la Garde républicaine (pro-Saleh) dans les environs de Sanaa et dans la région d'Ibb (centre), selon des habitants. Plusieurs positions des Houthis ont été également visées dans les provinces de Hajja et de Saada, des fiefs de la milice chiite dans le nord du Yémen.

Après être entrés dans la capitale en septembre, les Houthis, soutenus par l'Iran, et leurs alliés ont conquis progressivement des régions dans le centre, l'ouest et le sud, jusqu'à menacer à la mi-mars la ville d'Aden.

Ces avancées ont entraîné le 26 mars le début des frappes aériennes d'une coalition de neuf pays arabes, menée par l'Arabie saoudite sunnite.
Mercredi 1 Avril 2015 - 08:21

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter