Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Visite privée du Roi Mohammed VI aux Emirats arabes unis


Vendredi 26 Avril 2013 modifié le Vendredi 26 Avril 2013 - 17:06

Le roi Mohammed VI du Maroc s’est envolé jeudi a à destination des Emirats arabes unis (EAU) où il doit rencontrer les responsables émiratis en particulier le chef d’Etat Cheikh Khalifa Bin Zayed Al Nahyan, a appris Atlasinfo de source proche du gouvernement marocain. « Le souverain a quitté jeudi le royaume pour une visite privée de quelques jours », selon la même source.




Visite privée du Roi Mohammed VI aux Emirats arabes unis
Les relations maroco-émiraties, qualifiées de « séculaires, de denses et d’exemplaires » et les sujets d’intérêt commun liés notamment à la conjoncture internationale (monde arabe dont le Maghreb, l’Afrique) devraient figurer, en dépit du caractère privé de la visite, au centre des entretiens entre Cheikh Khalifa Bin Zayed Al Nahyan et le Roi du Maroc, notent les observateurs.

En octobre 2012, le souverain marocain avait effectué une tournée dans le golfe, l’Arabie saoudite et les EAU y avaient été inclus.

La coopération entre ce pays et le Maroc est intense et diversifiée et ce depuis plusieurs décennies.Troisième investisseur direct étranger et premier investisseur arabe au Maroc, les Emirats ne cachent pas l'ambition de mieux faire dans des secteurs porteurs comme l'énergie, le tourisme et les télécoms, après avoir déjà franchi en 2010 le cap des cinq milliards de dollars d'investissements dans le Royaume.

La compagnie de telecom émiratie Ettisalat se trouve actuellement en excellente position pour racheter dans quelques semaines les parts de 53% du groupe français Vivendi dans le capital Maroc telecom, opérateur historique et un des poids lourds de l’économie nationale.

Les flux d'investissement en direction du Maroc ont nettement évolué durant les dernières années pour atteindre plus de 5 milliards de dollars à fin 2010 contre moins d'un milliard en 2006. A lui seul, le Fonds d'Abou Dhabi pour le développement a contribué au financement de 25 projets, sous forme de dons ou de crédits, pour un montant global de deux milliards de dirhams émiratis (près de 500 millions de dollars).

La Ligne à grande vitesse (LGV) Tanger-Casablanca, le complexe portuaire Tanger-Med et la rocade méditerranéenne sont les plus emblématiques parmi les projets financés grâce à cette institution.

Les ministres des Affaires étrangères des pays membres du Conseil de coopération du golfe (CCG) et leurs homologues marocains et jordanien ont récemment paraphé un plan d’action commune des pays du Golfe en direction du Maroc et de la Jordanie pour la période 2012-2017. Il prévoit «le renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines politique, économique ».

Le Maroc a obtenu en 2012 de ce regroupement régional un engagement pour une aide financière de l’ordre de 5 milliards de dollars dont une partie lui a été versée vers la fin de la même année pour la réalisation de projets socio-économiques


Vendredi 26 Avril 2013 - 11:06

Par Mohamed Chakir




Nouveau commentaire :
Twitter