Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 

 







UpM : réunion à Barcelone sur le rapport d’évaluation de l’impact du changement climatique dans la région méditerranéenne


Lundi 20 Mars 2017 modifié le Lundi 20 Mars 2017 - 14:58

Plus de 50 représentants de gouvernements, d’organisations internationales et de la communauté scientifique se sont réunis récemment pour la première fois au siège de l’Union pour la Méditerranée (UpM) à Barcelone, afin de préparer la publication du tout premier rapport d’évaluation de l’impact du changement climatique dans la région méditerranéenne.




Cette réunion s’inscrit dans le cadre des efforts visant à fournir des estimations plus précises et de réaliser une synthèse globale des connaissances portant sur le changement climatique dans la région méditerranéenne, indique un communiqué de l’UpM.

A cet effet, le Secrétariat général de l’UpM travaille en étroite collaboration avec le Réseau d’experts sur les changements climatiques et environnementaux en Méditerranée (MedECC), qui rassemble plus de 200 scientifiques issus de plus de 20 pays euro-méditerranéens.

Le MedECC se penche actuellement sur le premier rapport d’évaluation global mesurant l’impact du changement climatique et environnemental dans le bassin méditerranéen, rappelle la même source, ajoutant que le Réseau a défini les grandes lignes du rapport au cours d’une réunion productive tenue en octobre 2016, et s’apprête désormais à partager ses travaux avec les gouvernements et organisations internationales dans le but d’obtenir leurs opinions quant aux éléments identifiés et d’explorer de nouveaux sujets à traiter, le cas échéant.

Le rapport devrait être finalisé d’ici novembre 2018 et sera présenté lors de la 24e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP24).

Dans le même contexte, le communiqué relève que la déclaration ministérielle de l’UpM sur l’environnement et le changement climatique, adoptée le 13 mai 2014 à Athènes, souligne clairement l’importance d’une évaluation de la vulnérabilité de la région concernant le changement climatique.

Ainsi, le Secrétariat général de l’UpM travaille actuellement en étroite collaboration avec des partenaires régionaux tels que le PNUE/PAM-Plan Bleu, le gouvernement de Monaco, la Généralité de Catalogne et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) sur l’urgence de la mise en place d’une initiative régionale visant à combler l’écart entre les connaissances scientifiques et les besoins des décideurs politiques.

La région méditerranéenne a été identifiée à plusieurs reprises par la communauté scientifique internationale comme une région particulièrement vulnérable aux effets du réchauffement climatique et des changements environnementaux.

Toutefois, aucune des études actuellement publiées n’offre d’analyse globale de ces effets et de leur impact éventuel sur nos écosystèmes et nos populations, relève l’UpM.
Lundi 20 Mars 2017 - 14:57





Nouveau commentaire :
Twitter