Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Unicef: la violence sur les enfants à Gaza "met en péril les espoirs de paix"


Lundi 21 Juillet 2014 modifié le Lundi 21 Juillet 2014 - 18:05

Depuis le début de l’opération israélienne « Bordure protectrice », plus de 500 Palestiniens ont été tués. Parmi eux, de très nombreux enfants. « Pour toute une génération d’enfants », dénonce l’Unicef, la violence devient « une nouvelle réalité ».




Selon un dernier bilan, dressé ce lundi matin aux premières heures (4 h 40 TU), il y a eu 501 victimes palestiniennes depuis le début de l’opération « Bordure protectrice », lancée le 8 juillet. Au lendemain de ce dimanche sanglant, à New York, le Conseil de sécurité a de nouveau appelé à « cesser les hostilités » et dit sa « grave préoccupation devant le nombre croissant de victimes ». Les 15 pays membres ont appelé « au respect des lois humanitaires internationales, notamment sur la protection des civils » dans une déclaration délivrée à l’issue de deux heures de consultation à huis clos.

Parmi ces civils, les enfants payent un lourd tribut. Les images des quatre enfants tués par des tirs d'obus israéliens, sous l'œil des caméras, mercredi dernier, ont eu un fort retentissement. Ce lundi matin, encore, sept enfants ont été tués dans un raid israélien mené à Rafah. Les ONG War Child et Defence for children soulignent qu'il y a eu plus d’enfants tués à Gaza que de combattants palestiniens. Anthony Lake, directeur général de l'Unicef, le Fonds des Nations unies pour l'enfance, a également alerté sur le fait que « la violence sur les enfants atteint des proportions dramatiques, tant sur le plan physique que sur le plan psychologique, mettant gravement en péril les espoirs de paix ».

« A l’heure actuelle, Unicef a comptabilisé 80 enfants qui sont morts à Gaza depuis le début de l’opération israélienne, alors que les combats se poursuivent dans l’un des quartiers de Gaza –City. Il semble que d’autres enfants ont été tués, mais en raison de la situation sur le terrain nous n’avons pu encore confirmer les chiffres. Il y a également 650 enfants qui ont été blessés à Gaza », rapportait Catherine Weibel, la porte-parole de l'UNICEF pour la Palestine, jointe par RFI dans la soirée de dimanche.

Lundi 21 Juillet 2014 - 12:09





Nouveau commentaire :
Twitter