Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Un jihadiste belge prévient: "Nous arriverons chez vous"


Jeudi 15 Janvier 2015 modifié le Vendredi 16 Janvier 2015 - 10:09

Mercredi, un message publié sur Facebook par un jihadiste de Courtrai interpelle: "Nous arrivons en Belgique", écrit-il. La publication a immédiatement été "likée" par une cinquantaine de personnes.




De gauche à droite: Olivier Calebout et Abdelmalek Boutalliss de Courtrai, Azeddine Kbir Bounekoub de Malle, Lucas Van Hessche de Courtrai et un combattant inconnu.
De gauche à droite: Olivier Calebout et Abdelmalek Boutalliss de Courtrai, Azeddine Kbir Bounekoub de Malle, Lucas Van Hessche de Courtrai et un combattant inconnu.
Lucas Van Hessche avait déjà manifesté son soutien aux auteurs des attentats de Paris. Mais hier, le jeune homme de 19 ans a encore été plus loin dans ses déclarations.

"Ceci est un message à la Belgique et à tous ceux qui combattent l'État islamique", écrit-il sur Facebook. "Nous ne sommes pas une petite armée, comme vous essayez de le faire croire. Nous sommes un état qui est en train de s'étendre et qui arrivera en Belgique. Que vous le vouliez ou non."

Il salue aussi les "frères" qui donnent leur vie pour que "vos enfants puissent être élevés dans un état islamique." "Ceux qui pensent que je suis ici pour violer des femmes, voler ou tuer des enfants ne savent pas du tout ce qu'est l'EI."

"Que Dieu entende tes paroles"

Son message a directement connu beaucoup d'impact, et pas seulement auprès des extrémistes qui font partie de ses contacts virtuels. Des dizaines d'amis, qui ne sont pas répertoriés comme radicalisés et qui sont toujours en Belgique, ont mis un "J'aime" à la publication, en ajoutant parfois un commentaire positif.

L'un d'entre-eux, note Het Laatste Nieuws, est supporter des Diables Rouges et regarde même FC De Kampioenen, une émission populaire en Flandre. "Que Dieu entende tes paroles", écrit-il en réponse du message de Van Hessche.
Jeudi 15 Janvier 2015 - 23:21

Source 7sur7




Nouveau commentaire :
Twitter