Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





UE-Tunisie: négociations en vue sur un accord de facilitation des visas


Lundi 3 Mars 2014 modifié le Lundi 3 Mars 2014 - 21:23

L'Union européenne (UE) et la Tunisie ont signé, lundi à Bruxelles, un Partenariat pour la mobilité qui ouvre la voie à la négociation d'un accord de facilitation d'octroi des visas pour les citoyens tunisiens.
La Tunisie est le deuxième pays du pourtour méditerranéen avec lequel l'UE a signé un partenariat pour la mobilité, après le Maroc en juin 2013.




UE-Tunisie: négociations en vue sur un accord de facilitation des visas
Ce partenariat pour la mobilité vise à faciliter la circulation des personnes entre l'UE et la Tunisie et à promouvoir une gestion commune et responsable des flux migratoires existants, notamment à travers la simplification des procédures de l'octroi de visas.

En vertu de ce partenariat auquel participent dix Etats membres de l'UE, Bruxelles s'engage à soutenir les autorités tunisiennes dans leurs efforts visant à mettre en place un système de protection pour les réfugiés et les demandeurs d'asile.

Les deux parties se sont engagées aussi à favoriser une meilleure intégration des ressortissants tunisiens en situation régulière dans l'UE ainsi que des migrants en situation régulière en Tunisie.

En matière de migration irrégulière, outre l'ouverture d'une négociation sur un accord de réadmission des migrants irréguliers, l'UE et la Tunisie ont convenu de mieux coopérer pour lutter contre la traite des êtres humains et le trafic des migrants et améliorer la sécurité des documents d'identité et de voyage, ainsi que la gestion des frontières.

Par le biais de ce partenariat, l'UE et la Tunisie développeront non seulement leurs relations bilatérales dans les domaines de la migration, la mobilité et la sécurité, mais coopéreront ensemble afin de mieux affronter les défis présents en Méditerranée, a indiqué la commissaire européenne en charge des affaires intérieures, Cecilia Malmstrom, dans une déclaration de presse.

L'UE et la Tunisie ont initié un dialogue sur la migration, la mobilité et la sécurité en octobre 2011. Les négociations sur la Déclaration politique du partenariat pour la mobilité ont été finalisées le 13 novembre 2013.

La Tunisie est le 7ème pays avec lequel l'UE a signé un partenariat pour la mobilité après la Moldavie et le Cap-Vert en 2008, la Géorgie en 2009, l'Arménie en 2011 et le Maroc l'Azerbaïdjan en 2013. Des négociations pour la conclusion d'un tel partenariat ont été aussi engagées avec la Jordanie.

En 2012, quelque 125.594 demandes de visas Schengen ont été déposées auprès des consulats des Etats Schengen en Tunisie, en hausse de 14 pc par rapport à 2010.

Selon des données de l'Office statistiques de l'UE (Eurostat), un total de 343.963 Tunisiens résidaient légalement dans l'UE à fin de 2012, dont 185.000 en France, 122.438 en Italie et 20.421 en Allemagne

Lundi 3 Mars 2014 - 20:16

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter