Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Tunisie: un conseil des ministres arabes de l'Intérieur dominé par la lutte antiterroriste


Mercredi 2 Mars 2016 modifié le Jeudi 3 Mars 2016 - 16:23

Les moyens de lutte contre le fléau du terrorisme ont dominé les travaux de la 33ème session du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur, mercredi à Tunis.




Les travaux de cette réunion ont été ouverts par le président tunisien Béji Caid Essebsi, en présence du secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil Arabi, et du président d'honneur du Conseil, le Prince Mohamed Ben Nayef, prince héritier d'Arabie Saoudite, vice-président du conseil des ministres et ministre de l'Intérieur.

La délégation marocaine à cette réunion était conduite par le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Cherki Drais, et comprenait Driss El Jouahri, wali directeur général des affaires intérieures au ministère, Hamid Chabar, wali, directeur de la coopération internationale au même département.

"Les défis auxquels est confrontée notre région sont inédits de par leurs ramifications et leur gravité et se trouvent accentués par de nouveaux dangers, notamment les conflits confessionnels, l'ingérence étrangère et les guerres fratricides", a déploré le chef de l'Etat tunisien, au cours de la séance d'ouverture.

Tant de facteurs qui constituent "un terreau fertile pour les groupes terroristes", a-t-il fait remarquer, estimant que face à ces périls qui menacent l'existence même des Etats et leur unité, "il nous faudra de redéfinir les priorités et de mettre en place un système de sécurité arabe global".

Le secrétaire général de la Ligue arabe a, dans ce sens, lancé un appel solennel pour une réunion d'urgence des départements concernés par la lutte antiterroriste, en particulier l'Intérieur, la Justice et les services de sécurité, en vue de jeter les bases d'une stratégie arabe plus efficace en la matière.

Le Prince héritier d'Arabie saoudite a tiré la sonnette d'alarme sur "les défis majeurs et périlleux qui guettent l'existence du monde arabe, la sécurité de ses citoyens et la stabilité de ses Etats".

"Si ces menaces ne sont pas affrontées avec fermeté et détermination, elles auront des conséquences douloureuses", a-t-il averti, insistant sur le renforcement de la coordination et de la coopération entre les services de sécurité arabes.

Le secrétaire général du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur, Mohamed Ben Ali Koman, a relevé que les organisations terroristes et les réseaux criminels ont exploité les changements politiques survenus dans la région depuis 2011 pour intensifier leurs activités.

La 33ème session a été consacrée à l'examen de la coopération interarabe en matière de lutte contre le terrorisme et des stupéfiants, outre la constitution d'une haute commission sécuritaire arabe.

Les délégations ont également traité de la situation des réfugiés dans les pays arabes et de la "liste noire" établie par le secrétariat général au sujet des entités ou personnes auteurs, instigateurs ou commanditaires d'actes terroristes.

Tunisie: un conseil des ministres arabes de l'Intérieur dominé par la lutte antiterroriste
Mercredi 2 Mars 2016 - 18:01





Nouveau commentaire :
Twitter