Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Tunisie : des changements dans les appareils sécuritaires


Dimanche 9 Mars 2014 modifié le Dimanche 9 Mars 2014 - 16:59

Le gouvernement tunisien vient d'annoncer la "révocation" du directeur de la sûreté nationale et du directeur général de l'Ecole supérieure des forces de sécurité interne pour garantir "la neutralité de l'administration", en prévision de l'échéance électorale.




Le ministre tunisien de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou
Le ministre tunisien de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou
Le ministère de l'Intérieur tunisien a indiqué dans un communiqué que "Mohamed Imad Ghodbani est nommé directeur général de la sûreté nationale en remplacement de Wahid Toudjani, appelé à d'autres fonctions".

Mohamed Chikh Rouhou a également été nommé directeur général de l'école supérieure des forces de sécurité interne en remplacement à Mahrez Zouari, selon le communiqué.

Le gouvernement tunisien avait déjà limogé 18 walis sur un total de24 désignés par l'exécutif précédent conduit par le mouvement Ennahda pour garantir "la neutralité de l'administration" lors des prochaines élections.

Les partis politiques ont accusé Wahid Toudjani, directeur général de la sûreté nationale limogé d'"appartenance" au mouvement ennahda.

Le nouveau gouvernement tunisien, mené par Mehdi Jomaa, veut affirmer ses engagements à revoir les nominations aux postes gouvernementaux et dans l'administration tunisienne pour "garantir la neutralité" des institutions de l'Etat, en prévision d'élections "honnêtes et transparentes", conformément à la feuille de route convenue par les parties du dialogue national.

La feuille de route porte sur la création d'un organisme chargé de revoir les nominations aux appareils de l'Etat et de l'administration sur les plans local, régional, central et diplomatique.

Dimanche 9 Mars 2014 - 16:40





Nouveau commentaire :
Twitter