Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Trump exclut tout retrait d'Afghanistan, intensifie l'effort militaire


Mardi 22 Août 2017 modifié le Mardi 22 Août 2017 - 21:42

Le président américain Donald Trump a annoncé, lundi soir, une nouvelle stratégie intégrée pour les Etats-Unis en Asie du Sud-Est et en Afghanistan axée sur l’augmentation des troupes et l’implication du Pakistan et de l’Inde pour obtenir "des résultats honorables et durables".




Dans un discours à la nation depuis la base militaire de Fort Myer en Virginie, M. Trump a relevé qu’une sortie rapide des troupes américaines de ce pays aurait des conséquences inacceptables. "Un retrait précipité créerait un vide" que le groupe État islamique et Al-Qaida rempliraient, a-t-il déclaré.

Partageant la frustration des Américains vis-à-vis de la longue guerre en Afghanistan, qui dure depuis 16 ans, il a confié que son "instinct initial était de se retirer" de ce pays, mais il a changé de vue après avoir étudié la question "de tous les angles imaginables".

Le chef de l’Etat américain a noté que ses conseillers à la sécurité nationale l'avaient convaincu de renforcer la capacité américaine à empêcher les talibans de chasser le gouvernement afghan, précisant que sa nouvelle stratégie pour l'Afghanistan sera basée sur des conditions sur le terrain et non sur le calendrier. Il a, cependant, refusé de dévoiler le nombre des effectifs supplémentaires. "Je ne parlerai pas de troupes ni de plans pour d'autres activités militaires", car "les ennemis de l'Amérique ne doivent jamais connaître nos projets", a-t-il dit.

Sur le plan politique, il a indiqué que "l'Amérique continuera à travailler avec le gouvernement afghan tant que nous voyons de la détermination et des progrès", tout en prévenant que l’engagement américain "n'est pas illimité".

Abordant la question du dialogue avec les talibans, M. Trump a relevé qu’"à un moment donné, après un effort militaire efficace, peut-être qu'il sera possible d'avoir une solution politique incluant une partie des talibans en Afghanistan, mais personne ne sait si ou quand cela arrivera".

Le président américain a eu des mots très durs à l’encontre du Pakistan qui, a-t-il dit, a "beaucoup à perdre s'il continue d’abriter des criminels et des terroristes". "Cela doit changer et cela va changer immédiatement!", a-t-il promis.

L'occupant de la Maison Blanche a également appelé l'Inde à soutenir les Etats-Unis en Afghanistan, "en particulier dans le domaine de l'aide économique et du développement". Dans un discours à la tonalité solennelle d'une vingtaine de minutes, M. Trump n'a donné aucun chiffre sur le niveau des troupes ou aucune échéance dans le temps, jugeant que c'était "contre-productif".

Quelque 8.400 soldats américains sont actuellement présents en Afghanistan au sein d'une force internationale qui compte au total 13.500 hommes et qui sert essentiellement à conseiller les forces de défense afghanes.

Près de 2.400 soldats américains sont morts en Afghanistan depuis 2001, et plus de 20.000 y ont été blessés. En 16 ans, les Etats-Unis ont versé plus de 110 milliards de dollars d'aide à la reconstruction.


Mardi 22 Août 2017 - 08:19





Nouveau commentaire :
Twitter