Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sida : un antibiotique ferait baisser le taux de mortalité


Lundi 29 Mars 2010 modifié le Lundi 29 Mars 2010 - 17:24

Le co-trimoxazole, un antibiotique destiné à traiter une forme de pneumonie et à lutter contre les infections opportunistes chez les malades du sida, permettrait de réduire fortement la mortalité chez les malades dont le système immunitaire a été très affaibli par le VIH.




Sida : un antibiotique ferait baisser le taux de mortalité
Il s'agit du résultat d'une étude publiée lundi dans la revue médicale The Lancet. 3.179 patients africains d'Ouganda et du Zimbabwe atteints du sida, en début de trithérapie et dont le système immunitaire était très affaibli (moins de 200 cellules immunitaires CD4 par microlitre de sang) ont reçu pendant plusieurs mois du co-trimoxazole, un double antibiotique plus connu sous le nom de Bactrim, Eusaprim ou Septrim. Durant les trois mois de traitement, les patients avaient 59% de risque en moins de mourir par rapport à ceux qui ne recevaient pas le médicament. Au bout de la 72e semaine, ils avaient cette fois 44% moins de risque. Enfin, après les 72 semaines, ils affichaient encore un risque de mortalité réduit de 35%. Les auteurs soulignent qu'en temps normal, chez les patients africains non traités avec l'antiobiotique, le taux de mortalité s'élève à 26% la première année de trithérapie notamment lors des trois à six premiers mois. Pour eux, ces résultats montrent qu'il est nécessaire de prescrire ce médicament aux adultes africains qui commencent tout juste à combattre le virus de l'immunodéficience humaine.

En plus d'être très efficace, le co-trimoxazole a un faible coût et entraîne peu d'effets secondaires chez les patients traités. Il a également permis une baisse de la fréquence du paludisme de 26%
Lundi 29 Mars 2010 - 17:17

Maxisciences




Nouveau commentaire :
Twitter