Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





"Salut le facho!" L'incroyable texto de Rachida Dati à Brice Hortefeux


Vendredi 4 Novembre 2016 modifié le Samedi 5 Novembre 2016 - 16:44

Mediapart révèle l'existence d'un long SMS dans lequel l'ex-ministre de la Justice insulte le bras droit de Sarkozy… et mentionne explicitement de l'argent liquide.




Ces menaces n'étaient pas censées devenir publiques. Mais voilà. Le long texto adressé par Rachida Dati à Brice Hortefeux a été capté par les enquêteurs, qui avaient placé l'ex-ministre de l'Intérieur sur écoutes. Et il a été divulgué par Mediapart, qui publie des extraits du dossier d'instruction.

Le texto est envoyé le 9 septembre 2013. En plein conflit avec le bras droit de Nicolas Sarkozy, Rachida Dati ne se contente pas de qualifier Brice Hortefeux de "facho" et de "voyou". Elle mentionne explicitement de "l’argent liquide" qu'il aurait "perçu pour organiser des RDV auprès de Sarko lorsqu’il était président", ainsi que ses "relations tout aussi liquides" avec Ziad Takieddine, l'intermédiaire mis en examen dans l'affaire Karachi.

"Salut le facho, [...] Soit tu me lâches soit je vais déposer l’assignation qui date de deux ans dans laquelle tu figures avec d’autres pour atteinte à ma vie privée et écoutes illicites [...]

"De plus, je vais dénoncer l’argent liquide que tu as perçu pour organiser des rdv auprès de Sarko lorsqu’il était président, des relations tout aussi liquides que tu as eues avec Takieddine, l’emploi fictif de ton ex à la Caisse d’Epargne grâce à Gaubert (...), et je peux continuer avec les avantages que tu as eus et as encore à l’UMP à l’insu de ceux qui paient."

Nicolas Sarkozy était en copie de ce texto. Son directeur de cabinet, Michel Gaudin, cherche alors à joindre Rachida Dati. Comme il était lui aussi sur écoutes, l'échange téléphonique se retrouve dans le dossier dévoilé par Mediapart.

"Il faut quand même que tu fasses gaffe quand même… Envoyer des messages pareils…", lance Michel Gaudin à la maire du 7e arrondissement de Paris. "Mais parce que c'est la vérité !", réplique Rachida Dati, qui enchaine: "Ce que j'ai mis dans le texto, je l'ai fait, je l'ai fait à dessein parce que c'est vrai. (…) Il prenait des rendez-vous chez Sarko, et il faisait payer les gens. D'ailleurs, il m'a pas répondu parce qu'il sait que c'est vrai. Et sa bonne femme qui a été recrutée à la caisse d'épargne par Gaubert, c'est vrai aussi."

"Des conneries"


Mediapart a contacté les deux anciens ministres. Rachida Dati ne dément pas ces échanges, mais relativise : "des conneries à Hortefeux, j’en ai envoyées". Quant à Brice Hortefeux, il déclare : "Je me souviens d’attaques, mais pas de ce texto."

Quelques éléments de contexte :

- Le sulfureux Ziad Takieddine est mis en examen dans l'affaire Karchi, qui porte sur des soupçons de rétrocommissions sur des contrats d'armement avec le Pakistan et l'Arabie Saoudite, pour financer la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995 – Nicolas Sarkozy était alors son principal lieutenant.

- Brice Hortefeux et Michel Gaudin étaient sur écoutes en raison d'une enquête conduite par les juges du pôle financier Serge Tournaire et Aude Buresi. Les juges veulent déterminer si la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 a bénéficié d'un financement illicite provenant de la Libye de Mouammar Kadhafi.

- Thierry Gaubert est un proche collaborateur de Nicolas Sarkozy, d’abord à la mairie de Neuilly, puis au ministère du Budget entre 1993 et 1995. Selon son épouse, il a accompagné Ziad Takieddine à Genève pour récupérer des valises de billets.

- Brice Hortefeux est marié depuis 2000 à Valérie Dazzan, qui travaille au service de communication de la Caisse d'Epargne.


(Avec L'OBS)
Vendredi 4 Novembre 2016 - 14:03





Nouveau commentaire :
Twitter