Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr




Ruquier, Polony et Pulvar ont-ils été piégés par Marine Le Pen sur France 2 ?


Par Bruno Roger-Petit , Chroniqueur politique


En recevant Marine Le Pen à On n'est pas couché, Laurent Ruquier et ses acolytes ont opté pour la banalisation plutôt que l'agression. Compte tenu des polémiques précédentes, ils n'avaient pas le choix. Ont-ils été piégés et ont-ils échoué là ou Anne-Sophie Lapix avait réussi ?




Ruquier, Polony et Pulvar ont-ils été piégés par Marine Le Pen sur France 2 ?
Opération banalisation réussie sur France 2 et chez Laurent Ruquier pour Marine Le Pen. Il ne s'est rien passé, ou si peu, sur le plateau de l'émission de Laurent Ruquier sur France 2. Rien, ou pas grand chose. Marine Le Pen a pu s'y exprimer tranquillement, comme si de rien n'était, et comme l'avaient annoncé les représentants du Front national dès l'enregistrement de l'émission terminé, jeudi soir, tout s'est passé entre gens de bonne compagnie. Courtoisement. Cordialement.

Hormis quelques échanges sur le bal viennois cher au cœur des extrêmes droites européennes, cette émission sera oubliée plus vite que les polémiques qui la précédèrent. Le plus éreinté y fut un journaliste spécialisé dans l'actualité des médias, d'un commun accord entre Ruquier et son invitée, ce qui constitua un spectacle assez étonnant.

Marine Le Pen fut donc traitée banalement, banalisation qu'elle recherchait avant tout et surtout en se faisant inviter sur le plateau de Ruquier. Le point lui est acquis.

Marine Le Pen, à l'évidence, a gagné son bras-de-fer psychologique contre Laurent Ruquier, Natacha Polony et Audrey Pulvar, elle les a bel et bien contraints à la banaliser, là est sa grande victoire.

Force est de constater le résultat de l'incroyable pression (entre plainte en justice et exigences exorbitantes) exercée par Marine Le Pen sur France 2, Laurent Ruquier, ses deux comparses et la production d'On n'est pas couché : Marine Le Pen, contrairement à ce qui s'était passé face à Anne-Sophie Lapix a passé une tranquille petite soirée entre amis pas toujours d'accord sur tout. Preuve en est qu'elle s'est amusée à souffler à Natacha Polony qu'elle pourrait être son ministre de l’Éducation nationale et à Audrey Pulvar qu'un déjeuner entre copines était dans l'ordre du possible. Habile.

Signe des facilités consenties de fait à Marine Le Pen : la politique et l'économie furent les grandes absentes du débat, alors que chacun sait depuis la prestation remarquable et remarquée d'Anne-Sophie Lapix, donnée confirmée par l'étude Présidoscopie, que c'est le point faible de la candidate du FN.

En toute équanimité, convenons que dans le contexte si particulier précédant l'émission, Laurent Ruquier, Natacha Polony et Audrey Pulvar étaient confrontés à un dilemme très particulier, qui ne leur offrait le choix qu'entre deux mauvaises solutions : l'agression ou la banalisation.

L'agression, quelle qu'en soit la forme, aurait permis à Marine Le Pen de se camper en victime, une fois de plus, des méchants médias qui la persécutent et lui font payer les outrances paternelles. Ruquier et ses camarades ont repoussé cette tentation sans hésitation. On peut le comprendre.

La banalisation, choix qui fut retenu, à l'évidence, avait l'avantage de ne pas offrir à Marine Le Pen l'occasion de se poser en victime, elle avait aussi un inconvénient, participer objectivement et ontologiquement à la stratégie de banalisation médiatique, donc politique de la même Marine Le Pen.

N'est-il pas terrible, voire insupportable, de se dire que des personnalités médiatiques, de bonne volonté, se sont retrouvées ainsi piégées par Marine Le Pen et ont participé, contre leur gré, à sa stratégie de banalisation ?



De cet épisode on retiendra la leçon suivante : si, à l'instar d'Anne-Sophie Lapix, Laurent Ruquier et Audrey Pulvar (posture plus problématique pour Audrey Pulvar, journaliste professionnelle, que pour Laurent Ruquier, humoriste et animateur de télévision) n'avaient pas affiché au préalable une révulsion totale de Marine Le Pen, révulsion affirmée, confirmée et revendiquée depuis des semaines, ils ne seraient pas trouvés dans la terrible tenaille dialectique qui les a contraints à opter pour le moindre mal et à faire, selon la formule consacrée, "le jeu du Front national".

La meilleure arme médiatique contre Marine Le Pen, c'est donc le journalisme, façon Anne-Sophie Lapix, et c'est finalement une bonne nouvelle pour le journalisme, le seul, le vrai.



Dimanche 19 Février 2012 - 12:34



Dimanche 19 Février 2012 modifié le Dimanche 19 Février 2012 - 12:48


1.Posté par diiscovery1 le 19/02/2012 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Article à caractère mélanchoniste. Cet article est d'une mauvaise foi !
Vous en payerez le prix bientôt ... Marine 2012 !

2.Posté par JG Birot le 19/02/2012 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peut-être aurait-il fallu laisser plus la parole à Natacha Polony. Pulvar s'est enfoncé dans son trop plein de questions et à monopolisé la parole. Dommage. Et elle croit faire la méchante alors qu'elle est juste à côté de la plaque le plus souvent.

3.Posté par Idaho1979 le 19/02/2012 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
article ridicule et totalement subjectif à l'excès. si c'est ça le journalisme, vive les magazine de divertissements, on aura mieux fait son jugement sur les applaudissements du public sur commande du chauffeur local. si l'on comprend bien, lorsque marine le pen est invitée, il faut être méchant et agressif, sinon elle gagne...c'est vraiment une finalité en soi sans aucun intérêt, et le cheval de bataille des journaleux imbéciles...

4.Posté par Bibi le 19/02/2012 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est quand même marrant ce grand exercice d'auto-persuasion des ennemis du FN sur la soit-disante performance de Anne-Sophie Lapix. Vous prenez vos désirs pour des réalités. Mais ça ne l'empêchera pas de faire 20%.

5.Posté par Franzosenkopf le 19/02/2012 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces quelques mauvaises lignes de Monsieur Roger-Petit nous montrent une foi de plus, que l'impartialité des médias est totalement respectée en matière politique. Et moi qui croyait que le parti pris était interdit au nom de l'étique journalistique.

6.Posté par CAVELIER le 19/02/2012 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mauvaise foi de l'article comme la mauvaise foi d'ASL qui ne laissait pas répondre MARINE LE PEN

7.Posté par annc le 19/02/2012 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Anne-Sophie Lapix a surtout empeché MLP de parler. Ce style d'interview fait passer le FN pour victime.
Hier par contre, on a eu un débat relativement intéressant et de bonne tenue sans esclandre ridicule et surjouée, malgré quelques frictions logiques.
C'est la télévision et l'émission de Ruquier qui en sort grandie.

8.Posté par Etoile de Mer le 19/02/2012 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est peut-être l'entrée en matière qui a le plus dérangé. Marine a rappelé d'abord que l'audiovisuel public étant la propriété de tous les Français, elle y était aussi chez elle et ses électeurs payant comme tous les Français par leurs impôts les intervenants, ils n'avaient pas à y être insultés de façon implicite en permamence.
C'est mal passé.
J'espère qu'elle recommencera souvent, cela fera le plus grand bien à tous ceux qui se croient autorisés à faire la morale aux autres...En voyant l'audience du FN grimper, certains redoutent peut-être de perdre leur fromage.... pour avoir insulté leurs concitoyens impunément pendant des années....

9.Posté par Tayeb le 19/02/2012 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mme Lapix n'a absolument pas "vaincu" Marine Le Pen, elle lui a seulement laissé 15 secondes pour répondre à une question qui aurait nécessité au moins deux minutes de réponse.
Mais Mme Le Pen a démontré par après que les calculs des économistes du FN étaient parfaitement valables vu qu'il est évident que toux ceux qui gagnent jusqu'à 1,4 fois le SMIC consommeront avec cette augmentation de 200 euros mensuelle (ils n'iront pas passer des vacances à Marrakech si vous voyez ce que je veux dire) et donc qu'une bonne partie de cet argent sera récupéré par l'état via la TVA, mais la grande économiste Lapix n'avait pas pensé à cela !

10.Posté par Raoul le 19/02/2012 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plaît-il? L'exemple du "vrai" journalisme serait incarné par Lapix alors que ce sont de typiques techniques de psychopathie clinique?

Vous avez du pain sur la planche Bruno Roger-Petit

http://www.conscience-vraie.info/harcelement-en-reseau-harcelement-global.pdf

MARINE 2012

11.Posté par martin le 19/02/2012 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel manque de pertinence dans votre article, quand Mme Le Pen tient des propos limites, on la critique, quand elle n'en tient pas...on dit qu'elle se banalise.
En fait, c'est jamais bon quoi, quel objectivité !!

12.Posté par Piquelune le 19/02/2012 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Anne-Sophie Lapix est la femme du « grand » publiciste Arthur Sadoun…

Celui même qui en « avril 2011, rachète l’agence de santé de François Sarkozy, le frère de Nicolas, et nomme François Sarkozy « chief operating officer » de Publicis Groupe.

Anne-Sophie Lapix, salariée de Canal+, chaine qui ne cache pas sa détestation de Marine Le Pen, fait donc partie d’un milieu bien engagé dans la politique et dont le militantisme est très actif. »

source : http://www.delire-des-livres.com/article-mais-qui-est-anne-sophie-lapix-la-journaliste-de-canal-97505208.html

Vous conviendrez qu'en matière de présomption d'objectivité on est en droit de se questionner

13.Posté par armada le 19/02/2012 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc si je comprend bien, si les journalistes ne font pas les pitbulls, si ils sont modéré, si ils ne brandissent pas l'étendart du pensé bien, si ils ne nous relatent pas les " jours les plus sombre de la france" ils sont mauvais......T'as raison Léon, ils auraient dû être insultant et dédaigneux c'est plus dans l'air du temps....

14.Posté par Stigmatisator le 19/02/2012 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Habituel déguelis de pret-a-penser, vous etes vraiment gerbant

15.Posté par Stigmatisator le 19/02/2012 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Prochain article : MARINE LE PEN MANGE DES BEBES !!!

16.Posté par ForceBleue le 19/02/2012 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Anne Sophie Lapix a fait du journalisme ?
oui elle a posé des questions, mais une rafale de questions sans laisser le temps à l'interlocuteur d'y répondre...Le Pen avait dit 3 mots qu'elle en posait une autre. Elle était d'une incorrection et d'une impolitesse choquante !!! au moins on ne pourra pas reprocher cela à Ruquier and Co...

17.Posté par abdallah le grand le 19/02/2012 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
سلليثقبب ررللبب خعب٤٦ا ال فقعع٧٦ للليبب

18.Posté par Tayeb le 19/02/2012 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est écrit dans la constitution que la République est une et indivisible.
Pulvar a déclaré ceci: "Moi, je suis pour l’indépendance de la Martinique. Ça n’arrivera probablement pas de mon vivant, mais je pense que c’est un horizon accessible et souhaitable." (oui oui Audrey Pulvar, pas son papa!)
Elle n'est donc pas républicaine et n'a rien à faire sur une chaîne du service public. Pourquoi n'engagent-ils pas des "journalistes" indépendantistes corses tant qu'ils y sont?
Comment? Ah oui ils ne sont pas les compagnes d'Arnaud Montebourg !
Et avec ses idées et ses déclarations elle a encore le culot de dire que c'est Marine Le Pen qui veut créer deux catégories de citoyens !

19.Posté par Maxime le 19/02/2012 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BRP est un amoureux transis de Marine le Pen
Il reve d'elle
Il ne parle que d'elle
Il est méchant avec elle parce qu'elle en aime un AUTRE

Pov Bruno

20.Posté par Totoleheros le 19/02/2012 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le journalisme, le seul le vrai, le votre oui.. Fachistes!

Nouveau commentaire :
Twitter

France | Maghreb | Atlas Eco | Société | Sport | Culture & Médias | International | Religion | Environnement | Opinion | Décryptages | Informations légales | Sience & Santé | Lu dans la presse | Fil direct | Les indiscrets | Atlas des livres | Opinions | Entretiens