Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Réunion à Amman de hauts responsables de l'Union pour la Méditerranée


Lundi 25 Mai 2015 modifié le Lundi 25 Mai 2015 - 08:51

De hauts responsables de l'Union pour la Méditerranée (UpM) se sont réunis dimanche à Amman pour examiner plusieurs questions à l'ordre du jour.




Le Maroc a été représenté par la Directrice de l'Union européenne et des processus méditerranéens au ministère des affaires étrangères et de la coopération, Karima Kabbaj, et l'ambassadeur du Maroc en Jordanie, Lahcen Abdelkhalek.

Ouvrant les travaux, le ministre jordanien des affaires étrangères, Nasser Joda, dont le pays assure la co-présidence avec l'Union européenne de l'UpM, a appelé Israël à reconnaitre la solution de deux Etats.

M. Joda a demandé au nouveau gouvernement israélien de s'engager dans une solution définitive, affirmant que son pays est concerné par la paix dans la région.

Par ailleurs, il a insisté sur la coordination des efforts pour lutter contre le terrorisme, exprimant le rejet de son pays à toute tentative visant à dénaturer l'islam.

Evoquant la guerre en Syrie, le ministre jordanien a réitéré la position de son pays pour une solution pacifique sur la base des accords de "Genève 1", mettant en garde également contre l'effondrement de l'Etat irakien après la prise de la ville de Ramadi par Daech.

Pour sa part, le Secrétaire général de l'UpM, Fathallah Sijilmassi, a fait savoir que cette réunion est la première du genre à se tenir cette année dans le cadre des réunions périodiques organisées tous les trois mois, relevant que c'est pour la première fois que la réunion se tient dans un pays sud-méditerranéen.

L'ordre du jour comporte un volet politique se rapportant aux questions d'actualité dans la région dont le processus de paix au PO, la situation en Syrie et en Irak, la lutte contre le terrorisme, l'émigration clandestine, outre d'autres questions sécuritaires d'intérêt commun, a précisé M. Sijilmassi dans une déclaration à la MAP.

Le deuxième volet porte sur la politique européenne de voisinage, sachant que 2015 est la première année pendant laquelle l'Union européenne a reconsidéré sa politique relative au voisinage, notamment à l'égard des pays du sud. De ce fait, l'UpM constitue un cadre de discussions entre les pays du nord et du sud de la méditerranée en vue de donner une nouvelle impulsion à cette politique, a-t-il expliqué, rappelant dans ce sens la réunion informelle tenue récemment par les ministres des affaires étrangères au siège de l'UpM à Barcelone sur la politique européenne de voisinage.

La réunion fera le point également sur les activités de l'Union visant notamment l'accompagnement des efforts de coopération régionale dans le pourtour méditerranéen à travers le lancement d'initiatives de développement.

Dans ce sens, il a fait savoir que la réunion validera trois nouveaux projets de développement, portant ainsi le nombre de projet à 33 chantiers d'un montant de 5 milliards d'euros.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, deux autres réunions similaires sont prévues cette année. La première se tiendra les 26 et 27 octobre à Luxembourg et la deuxième en décembre à Barcelone.
Lundi 25 Mai 2015 - 08:49

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter