Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Que dira François Hollande au pape François pendant leurs 30 minutes en tête-à-tête ?


Mercredi 22 Janvier 2014 modifié le Vendredi 24 Janvier 2014 - 09:43

Le chef de l’Etat français a préféré se rendre au Vatican, le 24 janvier, en visite privée et non en visite d’Etat. Le protocole étant beaucoup plus lourd. Durant 30 minutes, François Hollande s’entretiendra en tête-à-tête avec le pape François. Les spéculations vont aller bon train. Serait-il question de privé lors de cet entretien très politique? Parions que le président n’en fera rien. Pour cet adepte du respect de l’intime, les choses de la vie privée se règlent en privé. Son pragmatisme légendaire devrait également freiner toute velléité de confession.




Que dira François Hollande au pape François pendant leurs 30 minutes en tête-à-tête ?
Selon les informations d’Atlasinfo, le président doit notamment évoquer avec le pape le projet de fin de vie qui fait débat en France, la Syrie et la situation des chrétiens d’Orient, l’Afrique et le rôle des leaders religieux, particulièrement en Centrafrique, pour ramener la paix entre les communautés chrétienne et musulmane, les questions liées à la migration et au sort des migrants, la question de la régulation économique, ainsi que l’environnement et la conférence sur les enjeux sur le climat, prévue en France en 2015. L’église étant sensible à la problématique environnementale.

Pour ce déplacement, François Hollande a invité quelques personnalités, dont le directeur du Secours catholique et un proche, l’avocat Jean-Pierre Mignard, un catholique de gauche.

Un déjeuner devrait rassembler François Hollande et sa délégation autour du Secrétaire d’Etat du Vatican, Monseigneur Parolin, avant que le chef de l’Etat ne se prête à la traditionnelle conférence de presse au Centre culturel français Saint-Louis à Rome. La presse italienne ne raterait pas l’occasion de lui poser la question sur sa supposée liaison avec l’actrice Julie Gayet. A cela, le président opposera sûrement un principe qui lui est cher : "Les affaires privées se traitent en privé".

Par Hasna Daoudi

Mercredi 22 Janvier 2014 - 19:14





Nouveau commentaire :
Twitter