Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 

 







Présidentielle en France : Le Pen et Macron creusent l’écart avec Fillon dans un sondage


Dimanche 26 Février 2017 modifié le Lundi 27 Février 2017 - 12:29

Marine Le Pen (27%) et Emmanuel Macron (25%) creusent l'écart avec François Fillon (19%) au premier tour de l'élection présidentielle, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France 2 publié dimanche.




Marine Le Pen (27%) et Emmanuel Macron (25%) creusent l'écart avec François Fillon (19%) au premier tour de l'élection présidentielle, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France 2 publié dimanche.

La présidente du FN arriverait en tête avec 27%, devant le fondateur du mouvement En Marche! (25%), qui bénéficie notamment de son alliance avec François Bayrou.

Quelque 62% des personnes interrogées (76% des sympathisants de gauche) jugent en effet que l'alliance Macron-Bayrou est une "bonne décision" et 50% (66% des sympathisants de gauche) que le soutien du président du MoDem est un "atout important" pour M. Macron.

Englué dans les affaires, François Fillon est lui cantonné à 19%. Le socialiste Benoît Hamon est crédité de 13%, devant Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise, à 12%. Ce sondage a cependant été réalisé avant l'accord conclu entre M. Hamon et l'écologiste Yannick Jadot (1%), qui a depuis retiré sa candidature. Nicolas Dupont-Aignan (Debout La France) récolterait 2% des voix, Philippe Poutou (NPA) 1% et Nathalie Arthaud (LO) 0%.

83% des sondés qui comptent voter pour Mme Le Pen se disent sûrs de leur choix. 75% des électeurs de M. Fillon sont eux aussi sûrs de leur vote, comme 58% de ceux de M. Macron et de ceux de M. Hamon.

Au second tour, l'ancien ministre de l'Economie récolterait 61% des suffrages, contre 39% pour la présidente du FN.

Sondage réalisé les 22 et 23 février par internet auprès d'un échantillon représentatif de 920 personnes (méthode des quotas), avec une marge d'erreur de 1,4 à 3,2 points. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication de l'état des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.


Atlasinfo avec AFP
Dimanche 26 Février 2017 - 20:34





Nouveau commentaire :
Twitter