Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Présentation à Paris du méga-projet de valorisation du Canal des Pangalanes


Jeudi 1 Décembre 2016 modifié le Jeudi 1 Décembre 2016 - 23:14

Le méga-projet de valorisation et de sauvegarde du Canal des Pangalanes (Madagascar) devant être réalisé dans le cadre d'un partenariat maroco-malgache, à travers l’agence Marchica Med, a été présenté, jeudi à Paris, dans le cadre de la Conférence des bailleurs de fonds pour Madagascar.




Lors d’une conférence de presse, le ministre malgache des transports et de la météorologie, Ramanantsoa Ramarcel Benjamina s’est félicité du partenariat avec le Maroc pour le développement de cet important projet, rappelant que ce canal, situé dans la partie orientale du pays, est long de 700 kilomètres et dont l’emprise va jusqu’à 1000 km.

Le ministre a souligné que c’est la première fois que Madagascar connait un projet d’une telle envergure, car il concerne 7 villes et va toucher six millions d’habitants, précisant qu’il s'agira aussi de la création de ports fluviaux et de la valorisation des produits agricoles et miniers, du tourisme, tout en sauvegardant l’écosystème de cette région. Ce projet va apporter de la modernité dans cette région et il aura un effet d’entrainement pour l’ensemble du pays parce qu’il s’agit d’un projet structurant, a-t-il souligné.

Pour sa part, le président du directoire de Marchica Med, Said Zarrou a rappelé que "c’est sur instructions de SM le Roi Mohammed VI que le projet Marchica a vu naissance et cette lagune s’est transformée d’une manière extraordinaire".

"Suite à ce succès, des instructions royales ont été données pour apporter cette expertise à Abidjan et puis aujourd’hui à Madagascar, ce qui est une fierté pour notre pays", a-t-il indiqué, soulignant que l'agence va s'atteler "pour la réussite de ce projet et convaincre les bailleurs de fonds pour son financement".

Au cours de cette rencontre, tenue en présence du gouverneur de la banque centrale de Madagascar, Rasolfondraibe Allain Hervé, les deux parties ont indiqué qu’elles vont tenir une première réunion pour l’établissement d’une feuille de route pour ce grand projet, où il s’agira notamment de définir la démarche ainsi que les montages institutionnel et financier, qui sera suivie d’une phase d’incubation destinée à la finalisation des différentes composantes devant mener au lancement des études de mise en œuvre.
Jeudi 1 Décembre 2016 - 17:45





Nouveau commentaire :
Twitter