Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Polémique de la députée du PAM, Bouchra El Maliki : Les Marocains fous de rage condamnent ses propos


Vendredi 7 Septembre 2012 modifié le Vendredi 7 Septembre 2012 - 18:44




Bouchra El Maliki, députée du Parti Authenticité et Modernité vit un bien mauvais quart d’heure. Tout commence lors d’un simple échange sur Facebook avant hier. Le journaliste marocain Boubker Taoufik propose sur son compte la création d’un mémorial pour se rappeler des 44 personnes décédées tragiquement dans l’accident survenu lundi soir sur la route reliant Zagora à Marrakech.

Des victimes "mal éduquées"

L’idée de créer ce mémorial déplait totalement à Bouchra El Maliki qui n’hésite pas à le faire savoir en répondant à Boubker Taoufik. Pour elle, la solution pour faire diminuer le nombre d’accidents sur la route est de mettre en place « un système répressif vis-à-vis des corrompus que ce soit au niveau du contrôle technique qu’au niveau des représentants de l’ordre, augmenter les contrôles routiers pendant les périodes de vacances et éduquer le citoyen ». A ce stade, rien de bien méchant. Bouchra El Maliki ne fait qu’exprimer son point de vue. Néanmoins, elle déclarera les mots de trop. Des mots qui vont enflammer le web marocain. « En plus il y avait une surcharge donc les personnes ayant pris cet autocar en route étaient mal éduquées ». Les termes « mal éduquées »ne passent pas auprès des internautes marocains.

Mais ce n’est pas tout. Bouchra El Maliki aggrave encore plus son cas lorsqu’elle explique que pour elle, créer un mémorial à l’endroit de l’accident ne renverrait qu’une « image négative du Maroc ». « Il faut attaquer le mal à la racine, en plus un mémorial dans un pays où il y plus de 40% d’analphabètes dont une grande partie de chauffeurs routiers, ce seront certainement les touristes qui vont le lire à 100pr100 », poursuit-elle.

"Est-ce qu'elle sait lire au moins ?"

Ca en est trop. Les réactions des internautes fusent de toute part. A commencer sur le site Yabiladi. « Est ce que quelqu'un peux nous dire quelle est la valeur ajoutée de cette députée ? (…) Est ce qu'elle sait lire au moins? Un mémorial sert aussi à rappeler aux chauffards ce qu'il risque de leur arriver ? », lance le commentateur Btof. « Franchement je suis outragée de lire les propos de madame Maliki (…) Pour moi, s'il y a surcharge du car, c'est pas la faute des voyageurs mais bien de la compagnie ! (…) Et puis c'est tellement bien de dire « ben oui ils sont mort c bien fait pour eux, ils étaient mal éduqués de toutes façons.... J'espère que les familles des victimes (décédées ou blessées) n'ont pas lu ou entendu c'est propos. », déplore Melancolik.

« Bravo Madame la députée ! C'est comme ça qu'on assume sa responsabilité et c'est comme ça qu'on traite ses morts. Vous ne vous êtes pas demandé pourquoi ces personnes prennent le risque de voyager dans des autocars surchargés ? Vous n'êtes pas au courant que la plupart des autocars voyagent surchargés ? Vous vous êtes aperçue que les Marocains sont mal éduqués juste après ce terrible accident ? » s’interroge Charmeur de serpent.

Twitter n’est pas en reste. Des dizaines de Marocains condamnent fermement les propos de Bouchra El Maliki. Un groupe a même vu le jour sur le réseau social intitulé #BouchraMalikiDegage. « Je suis en rage. Je ne lui trouve aucune excuse. Bouchra El Maliki nuit à l'image du Royaume.” », déclare @mahamiou. « Dis-moi par quel moyen tu voyages et je te dirai si tu es bien éduqué ou pas », lance ironiquement @soumiav. « Si on est si mal éduqué c'est de la faute de gens comme elle », lâche @Hyperconnard.

Le PAM, pris pour cible

Puis des propos de Bouchra El Maliki, les internautes prennent très vite pour cible le PAM lui-même, faisant sortir de leur silence d’autres députés du PAM qui se désolidarisent de Bouchra El Maliki. C’est le cas de Mehdi Bensaïd, député du PAM. « « Alors oui Bouchra a sorti une connerie mais en quoi le parti est responsable de ces tweets ou discussion sur FB ? », se demande Mehdi Bensaïd qui passera une bonne partie de sa soirée de jeudi soir à répondre aux critiques des internautes contre le PAM. « je me désolidarise complètement ainsi que mon Parti... », ajoute-t-il. De son côté, Omar Alaoui Membre du Conseil National et de la Commission des Relations Internationales du Parti ne tarde pas non plus à condamner les propos de sa collègue. « Bouchra El Maliki c'est un peu notre Nadine Morano à nous », a-t-il déclaré avec humour avant de préciser que « le PAM n'est en rien responsable des propos scandaleux de #BouchraMalikiDégage ! » et qu’il demandait des excuses de la part de Bouchra El Maliki.

Le PAM, visiblement mal aisé a décidé de mettre un terme à cette polémique. Le bureau politique du parti prévoit de se réunir demain, nous apprend Mehdi Bensaïd sur son compte Twitter. Il devrait certainement condamner les propos de Bouchra El Maliki,

Vendredi 7 Septembre 2012 - 18:22

Source Yabiladi




Nouveau commentaire :
Twitter