Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Plus de 200 morts dans un naufrage en Méditerranée


Jeudi 6 Août 2015 modifié le Vendredi 7 Août 2015 - 08:02




Le bilan du naufrage en mer Méditerranée d'un bateau à bord duquel se trouvaient plusieurs centaines de migrants pourrait s'élever à plus de 200 morts, ont fait savoir jeudi les gardes-côtes italiens.

Les secouristes ont pu sauver plus de 370 personnes de la noyade mais l'embarcation, qui a chaviré mercredi au large de la Libye, pourrait en avoir transporté environ 600.

Selon un porte-parole des gardes-côtes, les bateaux dépêchés sur place, notamment des navires des marines italienne et irlandaise et un autre de Médecins sans frontières (MSF), ont repêché 25 corps peu après le naufrage et n'en n'ont pas trouvé d'autres durant la nuit.

D'après des estimations qui ont d'abord circulé, 700 personnes se trouvaient à bord de l'embarcation, mais le témoignage de survivants, en majorité des Syriens fuyant la guerre civile dans leur pays, a permis de ramener ce chiffre à 600.

Mercredi, le bateau, qui transportait bien plus de personnes qu'il ne le pouvait en théorie, s'est retourné au moment où un navire de secours approchait, sans doute parce qu'un grand nombre de passagers en détresse se sont portés du même côté lorsqu'il ont vu ces secours arriver.

"Nous ne savons pas combien de personnes pourraient être prises au piège de la coque du bateau qui a chaviré et coulé. C'est notre plus grande préoccupation ce soir", a déclaré mercredi sur Twitter un membre de MSF, Juan Matias.

"Des gens s'accrochaient à des radeaux de secours et se battaient pour leur survie", a ajouté ce travailleur humanitaire, qui se trouvait à bord du Dignity 1, le navire de sauvetage de MSF.

Jeudi matin, les services des gardes-côtes italiens ont repéré dans la même zone une autre embarcation transportant de nombreux migrants, non loin des côtes libyennes, et envoyé des navires de secours, selon un porte-parole.

Plus de 2.000 candidats à l'immigration et réfugiés sont morts depuis le début de l'année en tentant de gagner l'Europe via la Méditerranée, un chiffre à comparer à celui de 3.279 enregistré sur l'ensemble de l'an dernier, a annoncé mardi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

En avril, le naufrage d'un bateau transportant jusqu'à 800 personnes, le plus meurtrier depuis des décennies en Méditerranée, a suscité une vive émotion et conduit l'Union européenne à augmenter les moyens alloués à son dispositif de surveillance et de sauvetage maritimes.

Jeudi 6 Août 2015 - 11:29





Nouveau commentaire :
Twitter