Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Pegida appelle à des manifestations anti-islam


Samedi 23 Janvier 2016 modifié le Dimanche 24 Janvier 2016 - 20:06

Des manifestations anti-islam auront lieu le 6 février dans 14 pays d'Europe à l'initiative du mouvement islamophobe Pegida, a annoncé sa responsable, Tatjana Festerling, à l'issue d'une réunion avec des représentants de plusieurs groupes aux vues similaires, samedi à Roztoky près de Prague.




Les manifestations auront lieu notamment en Allemagne, en Estonie, en Finlande, en Pologne, en République tchèque, en Slovaquie et en Suisse, a-t-elle indiqué. "La lutte contre l'islamisation de l'Europe est notre objectif commun", a affirmé Mme Festerling, dans un communiqué publié à l'issue de la réunion. "La situation en Estonie n'est pas aussi critique qu'en Allemagne, mais comme nous coopérons avec nos amis finlandais, nous nous rendons compte que la protection de l'Europe est une tâche commune", a indiqué de son côté Maria Kaljuste du Parti populaire conservateur d'Estonie, citée dans le même texte.

"Bloc contre l'islam"
La réunion de Roztoky a été organisée par le groupe xénophobe et anti-européen tchèque "Bloc contre l'islam". "La politique stupide et suicidaire des élites européennes a conduit à quelque chose que Bruxelles n'a probablement jamais voulu: une véritable amitié et coopération entre les nations d'Europe", a affirmé devant les journalistes le dirigeant de ce groupe, Martin Konvicka.

La politique d'accueil de Merkel fortement critiquée
Les agressions commises la nuit de Nouvel An à Cologne et dans d'autres villes allemandes, attribuées par la police à des jeunes gens originaires du Maghreb et d'autres régions du monde arabe, ont relancé le débat en Allemagne sur la politique d'accueil portée par la chancelière Angela Merkel, dont le pays a vu affluer plus d'un million de demandeurs d'asile en 2015. Des heurts survenus début janvier lors d'une manifestation organisée par Pegida à Cologne avaient conduit la police locale à faire usage de canons à eau et de gaz lacrymogène, pour disperser les manifestants.
Samedi 23 Janvier 2016 - 23:18

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter