Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Mort du patron de Total: "négligence criminelle" de la direction de l'aéroport, sekon les enquêteurs


Mardi 21 Octobre 2014 modifié le Mardi 21 Octobre 2014 - 17:57

L'accident d'avion dans lequel a péri le patron du géant pétrolier français Total, Christophe de Margerie, à l'aéroport Vnokouvo de Moscou est dû à une "négligence criminelle" de la direction de l'aéroport, a affirmé mardi le comité d'enquête russe.




"Il ne s'agit pas d'un tragique concours de circonstances, mais d'une négligence criminelle des fonctionnaires" qui ont échoué à coordonner dûment le travail de leurs employés, a indiqué le comité dans un communiqué.

Certains membres de la direction de Vnoukovo qui pourraient tenter d'entraver l'enquête doivent être prochainement "suspendus de leurs fonctions", a-t-il précisé.

Dans la nuit de lundi à mardi, un avion privé avec le patron de Total à son bord est entré en collision au décollage avec une déneigeuse à l'aéroport Vnoukovo. Christophe de Margerie et trois membres d'équipage ont été tués dans le crash.

Selon le comité d'enquête, le conducteur de la déneigeuse -- Vladimir Martynenko qui a été interpellé pour 48 heures dans le cadre de l'enquête -- était "en état d'ivresse" au moment de l'accident, une accusation démentie par son avocat.

Parmi les scénarios possibles retenus par les enquêteurs figurent "une erreur des aiguilleurs du ciel", "les mauvaises conditions météorologiques" et une "erreur de pilotage".

Les aiguilleurs du ciel de Vnoukovo seront ainsi "examinés au sujet de la consommation d'alcool et de substances psychotropes", indique le communiqué.

"Même s'il y a déjà de premiers suspects, il est évident que derrière la négligence des exécutants directs, il y a des dirigeants plus haut placés de l'aéroport", souligne le comité, en ajoutant ne pas exclure d'autres interpellations.

Les boîtes noires de l'avion ont déjà été découvertes et remises à des spécialistes appropriés pour être déchiffrées, selon le communiqué.

"Les enquêteurs vont soigneusement examiner tout cela pour donner une réponse définitive sur les raisons de la catastrophe et établir les responsables de cette tragédie", ajoute-t-il.

Mardi 21 Octobre 2014 - 14:48

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter