Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Mondial-2018 : Le Portugal remporte sa "finale" contre la Suisse


Mercredi 11 Octobre 2017 modifié le Mercredi 11 Octobre 2017 - 21:44

Le Portugal a arraché son billet pour le Mondial-2018 et conforté son statut de champion d'Europe en titre, en remportant sa "finale" contre la Suisse (2-0) mardi à Lisbonne, à l'issue d'une course-poursuite longtemps menée par des Helvètes qui devront désormais disputer un barrage.




Treize mois après leur défaite inaugurale à Bâle (2-0), Cristiano Ronaldo et compagnie auront donc pris leur revanche sur la Nati pour lui ravir la première place du groupe B des éliminatoires de la Coupe du monde en Russie.

Absent lors du match aller, le quadruple Ballon d'or est resté muet mardi au stade de la Luz, perdant même un duel facile face au portier Yann Sommer en fin de rencontre(79e). Mais ses coéquipiers avaient alors déjà fait le travail grâce à un but contre son camp du défenseur Djourou (41e) et une belle action collective conclue par André Silva (57e).

En mettant fin au parcours sans faute réalisé jusqu'ici par la Suisse, les Lusitaniens sont revenus à hauteur de la Nati avec 27 points, et terminent en tête de leur poule grâce à une meilleure différence de buts (+28 contre +16), premier critère pour départager en cas d'égalité.

Obligés de l'emporter pour combler leur retard de trois points, le Portugal a débuté la rencontre avec un léger ascendant, tout en attaquant avec prudence pour éviter les contres adverses.

Premiers signes de danger: une frappe d'André Silva contrée par Lichtsteiner (6e) et une percée de Bernardo Silva dans la surface adverse (16e). La Suisse, qui aurait été qualifiée en cas de nul, tentait alors de répondre, mais Seferovic arrivait trop tard sur un bon centre venu de la droite (15e) et une passe en retrait de Mehmedi traversait la surface portugaise sans trouver preneur (16e).

afp
Mercredi 11 Octobre 2017 - 07:58





Nouveau commentaire :
Twitter