Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Mohammed VI et François Hollande lancent "l'Appel de Tanger, pour une action solidaire et forte en faveur du Climat"


Dimanche 20 Septembre 2015 modifié le Lundi 21 Septembre 2015 - 11:32

Le Roi Mohammed VI accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid, et le Président de l'Etat Français, François Hollande, ont présidé, dimanche à la Commune urbaine ''Gueznaya'' (Préfecture de Tanger-Assilah), la cérémonie de lancement de ''l'Appel de Tanger, pour une action solidaire et forte en faveur du Climat'', une initiative qui traduit la détermination des deux pays à joindre leurs efforts pour que la communauté internationale trouve des réponses adéquates et appropriées à la problématique du changement climatique.




Au début de cette cérémonie, les ministres des Affaires étrangères marocain et français, MM. Salaheddine Mezouar et Laurent Fabius, ont donné lecture à la déclaration conjointe ''Appel de Tanger'' à travers lequel les deux pays rappellent à la communauté internationale, à l'ensemble des acteurs et à l'opinion publique mondiale qu'il est urgent de lutter contre le changement climatique de manière sérieuse, efficace et équitable.

L'Appel de Tanger, qui intervient après ''l'Appel de Manille'' (Philippines) et celui de Fort-de-France, constitue une sonnette d'alarme quant à l'urgence d'entreprendre une action solidaire et forte en faveur du climat et la nécessité d'agir ''vite, bien et collectivement'' pour amplifier la lutte contre le dérèglement climatique.

Le Maroc et la France, qui assureront les deux prochaines présidences, COP 21 et COP 22, appellent à saisir les occasions des conférences de Paris et de Marrakech pour accélérer la transition vers une ''économie mondiale verte'', conciliant les aspirations légitimes au développement avec les impératifs de durabilité des ressources et de réduction des risques environnementaux.

''L'Appel de Tanger'' rappelle que le Maroc et la France sont engagés à n'épargner aucun effort pour œuvrer en faveur de l'adoption, lors de la Conférence de Paris, d'un accord universel, global, durable, équilibré et juridiquement contraignant, s'appuyant sur les objectifs et les principes de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et permettant de limiter le réchauffement climatique en deçà de deux degrés Celsius et de parvenir à une économie décarbonée.

Il souligne aussi que la Conférence de Marrakech constituera une étape importante dans ce sens, ajoutant que ''cet effort de long terme passe par la publication par tous les pays de contributions nationales d'ici la Conférence de Paris et par l'élaboration de plans nationaux de développement sobres en carbone et d'adaptation à long terme''.

Le Maroc et la France appellent enfin les pays développés à préciser le soutien financier qu'ils apportent déjà et apporteront dans les prochaines années afin d'atteindre l'objectif de mobiliser 100 milliards de dollars par an à compter de 2020, de sources publiques et privées, en faveur d'actions de lutte contre le changement climatique dans les pays en développement.

A cette occasion, le Roi Mohammed VI et le Président Français François Hollande ont procédé à la signature de la déclaration conjointe ''Appel de Tanger''.

Dimanche 20 Septembre 2015 - 16:59





Nouveau commentaire :
Twitter