Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Mohamed Majd, l'un des plus grands acteurs marocains, est décédé ce jeudi


Jeudi 24 Janvier 2013 modifié le Vendredi 25 Janvier 2013 - 09:06

Mohamed Majd était l'un des piliers du 7ème art marocain. Il avait participé à plusieurs productions internationales. Son métier, il l'a exercé avec un grand amour et une grande patience.




Mohamed Majd, l'un des plus grands acteurs marocains, est décédé ce jeudi
Le monde de cinéma, du théâtre et de l'art au Maroc est en deuil avec la perte de l'un de ses plus grands acteurs, Mohamed Majd, décédé ce jeudi matin.

Feu Mohamed Majd avait été plusieurs distingué pour ses rôles au Maroc et à l'étranger. Le Festival international du film de Namur avait décerné en 2008 le prix du meilleur comédien à l’acteur marocain pour son rôle dans "En attendant Pasolini" de Daoud Aoulad Syad.

Lors de la cérémonie d'ouverture de la 6ème édition du festival international du Film de Marrakech (FIFM), un vibrant hommage aavait été rendu à ce grand Monsieur du cinéma, qui a également marqué le théâtre national.

Né en 1940, Mohamed Majd a commencé par le théâtre, où il a joué dans les grandes troupes casablancaises, avant de tourner dans "Forêt" de Abdelmajid Rechiche (1970).

Majd récidive trois années plus tard dans "Al Borak". Ces deux films ont confirmé l'immense talent de Mohamed Majd, qui a joué dans l'inoubliable succès du regretté Mostafa Akkad "Le Messager".

Majd, qui a joué dans plus de 80 films ou téléfilms, a également marqué les esprits avec son rôle dans "Ali Zaoua" de Nabil Ayouch (1999). Côté récompenses, l'acteur marocain a entre autres remporté deux prix de la meilleure interprétation masculine dans le cadre du festival national du film à Oujda en 2003 pour "Mille mois" de Faouzi Bensaïdi et à Tanger en 2005 pour son rôle dans "Le grand voyage" de Ismaïl Ferroukhi.

Il a aussi remporté un prix à Nantes pour son rôle dans "Le cheval de vent" de Daoud Aoulad Sayyed et à Mar del Plata en Argentine pour son interprétation dans "Le grand voyage.

Jeudi 24 Janvier 2013 - 09:36

Par Atlasinfo.fr





1.Posté par mezrari le 25/01/2013 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
après taib laalej , le maroc perd un des meilleur visage de l'art et du cinéma
dans le monde arabe et africain , cert le cinéma marocain a perdu une etoile
que dieu ai son ame , sincères condoleances à sa famille et maroc

Nouveau commentaire :
Twitter