Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Migrants : La France va construire un campement humanitaire pour 1.500 personnes à Calais


Lundi 31 Août 2015 modifié le Mardi 1 Septembre 2015 - 15:43

Le Premier ministre français Manuel Valls a annoncé, lundi à Calais (Nord de la France), la construction pour début 2016 d'un campement humanitaire d'une capacité d'accueil de 1.500 personnes pour faire face à l'augmentation du nombre des migrants voulant traverser vers le Royaume-Uni.




Ce campement, qui est prévu avec 120 grandes tentes pour 12 personnes, sera construit dans une zone baptisée la "jungle" de Calais, où vivent des milliers de migrants dans un bidonville de fortune, a indiqué M. Valls lors d'un discours en marge d'une visite à Calais effectuée en compagnie du vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans et du commissaire chargé des questions migratoires, Dimitris Avramopoulos.

Le Premier ministre a également relevé que ce campement, serait "complémentaire" du centre Jules-Ferry déjà existant, qui accueille les migrants dans la journée, et les femmes et les enfants la nuit.

M. Valls a souligné la nécessité de faire face à la crise migratoire avec "humanité, responsabilité et fermeté", estimant que cette crise sera longue et que ce sera "un défi de l'enrayer".

Il a, à cet égard, appelé à agir avec méthode et refuser toute forme de démagogie, notant qu'il s'agit d'une "immense responsabilité" à venir face à cette crise migratoire qui "met nos sociétés à l'épreuve".

"Chaque migrant doit être traité avec dignité. Notre responsabilité c'est de s'assurer que le droit d'asile soit partout respecté, on ne peut s'y soustraire au moyen de barbelés", a estimé M. Valls, faisant la distinction entre les obligations de la France et de l'Europe à l'égard des demandeurs d'asile et la lutte à mener contre "l'immigration irrégulière".

De son côté, M. Timmermans a annoncé que la commission européenne allait accorder 5,2 millions d'euros supplémentaires à la France pour faire face à la situation, affirmant que l'Europe ne refoulera jamais "ceux qui ont besoin de protection".

"Ces nouveaux fonds serviront à la mise en place d'un campement pouvant offrir une assistance humanitaire pour environ 1.500 migrants", ainsi qu'à "soutenir le transport des demandeurs d'asile de Calais vers d'autres destinations en France", a-t-il précisé.

La situation à Calais est un symptôme, parmi d'autres en Europe, d'une crise de plus grande ampleur, a relevé M. Timmermans, ajoutant qu'il s'agit d'une crise "à dimension européenne qui exige une réponse européenne".
Lundi 31 Août 2015 - 21:58

Par Naji Elomari




Nouveau commentaire :
Twitter